Sherlock saison 1: Extraordinaire mon cher Watson

Parfois, cinq minutes suffisent pour avoir envie d’applaudir dans son canapé, voire de se lever pour entamer une hola solitaire.

35003

C’est l’effet que produit cette brillante relecture de Sherlock Holmes par, entre autres, un scénariste du futur Tintin de Spielberg. Dans le premier épisode, il recrée avec génie la rencontre Holmes/Watson dans le Londres d’aujourd'hui (la grande roue est bien en vue), tout en conservant le sel de l’original.

Martin Freeman (récupéré de The Office) est parfait en Watson et Cumberbatch, avec son physique hors normes, fait exister instantanément son Sherlock. Tout juste reprochera-t-on des résolutions d’énigme parfois un rien décevantes par rapport aux attentes suscitées par un mystère installé de façon magistrale. Le récent Sherlock Holmes de Guy Ritchie avec Robert Downey Jr et Jude Law vient de prendre un solide coup de vieux. 

Sherlock – saison 1
Créé par Mark Gatiss et Steven Moffat (2010). Avec Benedict Cumberbatch, Martin Freeman.
France Télévisions/Twin Pics – 3 x 88'.

Sur le même sujet
Plus d'actualité