Rock Werchter: Nos bons plans

Même si c'est très tendance de se rendre au Coachella dans le désert de Californie ou au Primavera à Barcelone, c'est pourtant en restant en Belgique, à 20 km de Bruxelles, qu'on trouvera l'affiche artistique la plus excitante de la saison.

892305

Cette année encore, Rock Werchter confirme son statut de Rolls-Royce des festivals avec un plateau qui écrase toute la concurrence internationale. Et même si cette manifestation souffre d'une image rigide en raison de son sens de l'organisation poussé à l'extrême, c'est ici et nulle part ailleurs qu'on peut voir en l'espace de quatre jours ce qui se fait de mieux en rock, hip-hop et électro: des blockbusters impayables aux groupes émergents les plus "hype" sans oublier des exclusivités qui constituent toujours une valeur ajoutée par rapport à la concurrence. 

 

Crise ou pas crise, l'engouement des mélomanes (et il faut l'être pour débourser 200 € pour 1 ticket "combi") est impressionnant. A l'heure d'écrire ces lignes, il ne reste plus que quelques tickets "1 jour" pour le jeudi. Le festival accueillera une assistance cumulée de 340.000 personnes, soit 85.000 personnes par jour. Oui, ça fait beaucoup. Notre sélection…

 

Les vétérans

 

Blur avec son juke-box britpop et Depeche Mode qui vient de signer avec "Delta Machine" l'un de ses meilleurs albums sont des immanquables. Nick Cave, accompagné de ses Bad Seeds, reste une valeur sûre. Côté ambiance, les concerts de Green Day, Rammstein et Editors s'annoncent comme des moments de communion.

 

La scène hip-hop

 

Historiquement, le genre a été longtemps boudé par l'organisateur Herman Schuermans qui a depuis rectifié le tir… et répondu ainsi à la loi économique de l'offre et de la demande. Pour les fans, la journée du samedi ressemble à un rêve éveillé avec Frank Ocean, Kendrick Lamar, Odd Future et Azealia Banks.

 

Les nouveaux venus

 

Ils ont explosé ces derniers mois avec leur premier album. Et après la joie enivrante de prestations en club, on les retrouve fort logiquement à Werchter. Nous pensons notamment à Jake Bugg, C2C, The Bots, Disclosure, Rudimental, les filles de Haim, Lianne La Havas ou encore Palma Violets.

 

Moustique conseille:
– Depeche Mode
– Jake Bugg
– Kendrick Lamar
– Disclosure
– Haim

 

Du 4 au 7/7. www.rockwerchter.be

 

A Werchter

 

On suit tout ce qui s'y passe sur www.moustique.be.
On rattrape en quatre jours tout ce qu'on a raté pendant le reste de l'année.
On ne dit plus "on va au Pyramid Marquee" mais "on va au KluB C". Pour l'électro, c'est là que ça se passe vendredi et samedi.
On obéit bien gentiment à la sécurité.
On boit gratuitement de l'eau potable, mais on paie très cher pour tout le reste.
On sait que tout commence à l'heure et donc, on arrive à l'heure.
On doit faire des choix.
On se donne rendez-vous au stand Humo en cas de panne de batterie GSM.
On est malin, alors on va recharger gratuitement sa batterie GSM chez Proximus et on se donne rendez-vous ailleurs que devant le stand Humo parce que tout le monde le fait.
On aurait aimé voir un peu plus de groupes belges.
On peut écrire "Kendrick I Love You" sur un bout de carton et avoir des chances d'être filmé par le Werchter TV Crew.
On envoie une photo – ratée – de Blur sur Instagram en croyant être le seul alors que 10.000 personnes l'ont déjà fait.

Sur le même sujet
Plus d'actualité