Que fais-tu pour le carnaval?

Après le carnaval de Binche et le Cwarmê de Malmedy, la fête n’est pas finie en Wallonie. Au contraire! Alors, on dégaine les masques, déguisements et confettis et c’est (re)parti…

1050536

Où irez-vous joyeusement enterrer l’hiver? Pour le savoir, direction www.tourisme-belgique.be. Ce site très fourni et précis devrait vous aider à faire votre choix. De même que nos coups de cœur:

Le carnaval de Nivelles

Le plus important du Brabant wallon! On y va le samedi pour le carnaval des enfants avec ses chars et l’élection des plus beaux déguisements. Le dimanche pour le cortège carnavalesque et ses 700 Gilles, paysannes et pierrots offrant des oranges au public. Mais aussi le lundi matin pour le carnaval des écoles et le soir pour le carnaval Aclot (avec des Nivellois de souche) et le rondeau sur la grand-place.

> Du 8 au 11/3. www.nivelles.be

Le carnaval de Tournai

On y va parce qu’il est un des seuls à être thématique et donc changeant d’année en année – cette édition sera dédiée aux "Artifices et illusions".On y va aussi pour le joyeux lâcher de ballons le samedi et le lancer des Pichous (un petit bonhomme tout nu, tout sucre et tous fruis confits) du haut du beffroi, avant le brûlage du roi Carnaval.

> Les 28 et 29/3. www.carnavaldetournai.be

Les Blancs-Moussis à Stavelot

On y va parce que ce carnaval du Lætare est particulièrement symbolique et traditionnel. On pense bien sûr aux personnages tout de blanc vêtus, les Blancs-Moussis, parodiant avec leur masque au nez de carotte les moines dépravés du XVe siècle. Mais aussi au fabuleux bombardement (au canon) de confettis (on en retrouve dans le fond de ses chaussures des jours après!) et aux vessies de porc expertes en flagellation. Vraiment unique!

> Du 29 au 31/3. www.laetare-stavelot.be

Les Chinels de Fosses-la-Ville

On y va pour découvrir les Chinels, descendants du fameux Pulcinella de la commedia dell’arte, et leur somptueuses tenues de soie et de satin. Pour leurs danses endiablées et pour les petits Chinels se trémoussant au milieu des sapeurs couverts de feuilles.

> Dimanche 30/3. www.fosses-la-ville.be

Le carnaval des ours d’Andenne

On y va pour les ours (faux, oui, oui!) qui paradent au milieu des chars en souvenir du spécimen, terrifiant celui-là, que Charles Martel, âgé de 9 ans et élevé à Andenne, tua ici avec un gros marteau. On y va encore pour la cage aux demoiselles où se retrouvent celles qui s’approcheraient de trop près de quelque ours mal léché. Et pour les mini-ours en peluche jetés du haut du balcon par le roi et la reine du carnaval.

> Dimanche 30/3. www.andennetourisme.be

Le carnaval du Lætare de Tilff

On y va pour ses danseurs déguisés en poireaux (porais) qui dansent autour de Djôsef li r’piqueu (le jardinier). Et pour le bol traditionnel de soupe aux poireaux spécialement préparée pour l’occasion. Il y en a pour tout le monde: à chaque canaval, des milliers de litres sont cuisinés. Ambiance un peu folle, donc très sympa.

> Dimanche 30/3. www.carnavaldetilff.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité