Poupoupidou: une réussite totale

A la fois drôle, tragique, et surtout très intelligent dans son cheminement, Poupoupidou est la bonne surprise de ce début d'année.

1139

A la fois drôle, tragique, et surtout très intelligent dans son cheminement, Poupoupidou est la bonne surprise de ce début d’année.

Une réussite totale qui se base sur les trois éléments indispensables à tout grand moment de cinéma. D’abord des influences recommandables (humour iconoclaste façon frères Coen et ellipses à la David Lynch) parfaitement digérées mais, surtout, resservies avec parcimonie et doigté. Ensuite, une histoire décalée mais pas tirée par les cheveux pour autant. Celle d’un auteur de romans policiers de passage dans le bled de Mouthe qui enquête sur le prétendu suicide de l’icône des fromages Belle de Jura. Et en arrive à la conclusion que celle qui vivait sa gloire locale en se prenant pour Marilyn ne s’est sans doute pas donné la mort toute seule.

Enfin, ce film doit son charme ultime à un casting parfaitement équilibré. Où l’acteur tête de gondole (un excellent Jean-Paul Rouve) sert à attirer le chaland mais aussi, et surtout, à mettre les jeunes pousses en valeur. La sensuelle Sophie Quinton et le mystérieux Guillaume Gouix trouvent donc un film à la mesure de leurs talents respectifs. Conférant encore plus de charme à cet ovni filmique délicieux, dont les nombreux clins d’œil ne se transforment jamais en tics répétitifs. – F.V.

Poupoupidou
Réalisé par Gérald Hustache-Mathieu (2010).
Avec Jean-Paul Rouve, Sophie Quinton, Guillaume Gouix.
Sortie le 9/2 – 102’.
Notre avis: 3 étoiles

Sur le même sujet
Plus d'actualité