Paul Delvaux . Les gares, les trains, les femmes

Un parcours rythmé de 80 œuvres montre le chemin parcouru par l'artiste belge avant d'atteindre sa grande période des années 40. Aux origines d'un monde. 

1217655

Comment savoir, sans verser dans la psychanalyse de bazar, ce qui dans une vie a pu "éveiller" un créateur? Le milieu? Celui de Delvaux est bourgeois, le père est un brillant avocat, la mère très à cheval sur les convenances. Autoritaire, elle est animée d’une grande méfiance à l’égard de ses semblables, les femmes, contre lesquelles elle ne manque pas de mettre en garde son adolescent timide. Si Paul naît à Antheit, près de Huy, en 1897, il va à l'école à Saint-Gilles à Bruxelles où sa famille s’est installée. De ses humanités anciennes, il garde une fascination pour l’antiquité. Il opte pour l’architecture à l’Académie de Bruxelles, mais bifurque vite vers la peinture. Dès 1920-1924, il peint quotidiennement en forêt de Soignes et expose bientôt avec un groupe postimpressionniste. Il peint aussi ses premières gares…

Suit une période expressionniste, marquée par l’influence de James Ensor, Gustave De Smet, Constant Permeke. La découverte en 1934 du travail mystérieux et poétique de Giorgio De Chirico change tout et le conduit sur la voie du surréalisme. En 1937, sous la pression familiale, il épouse Suzanne Purnal, renoncant ainsi à son amour de jeunesse, Tam, qu’il retrouvera et épousera en 1952. Professeur à La Cambre, il continue à construire son œuvre. Les expos se succèdent, dont celle au Casino de Knokke avec Magritte en 1952. Ou encore la XXVIIeBiennale de Venise où ses scènes de la Passion du Christ avec squelettes seront condamnées par le futur pape Jean XXIII. En 1989-1991, sa renommée est internationale comme en témoigne une grande rétrospective au Grand Palais de Paris. En 1994, il décède à Furnes.

La visite guidée et illustrée de l'expo dans le Moustique du 5 novembre 2014

PAUL DELVAUX DÉVOILÉ, jusqu'au 18/1/15. Musée d’Ixelles, avenue Jean Van Volsem 71, 1050 Bruxelles. 02/515.64.21. www.museedixelles.be

En +

Pour en savoir plus sur Delvaux et voir encore plus d’œuvres, une visite à la Fondation-Museum Paul Delvaux est incontournable.

Paul Delvauxlaan 42, 8670 Sint-Idesbald. 058/52.12.29 www.delvauxmuseum.com

Plus d'actualité