Panini, star incontestée du rectangle autocollant

J-8 pour la Coupe du Monde et déjà un grand vainqueur : Panini. Qui se cache derrière ce label, comment échanger vos doubles, et combien coûte effectivement un album. La saga Panini fulmine et nous, on vous dit tout.

1115746

#1 Panini, de la famille Panini à Marvel

Panini, c'est l'histoire d'une dolce vita muée en sucess story. Celle de quatre frères, nés dans la région de Modène au carrefour des années 20 et 30 : Giuseppe, Franco, Benito et Umberto Panini. A travers leurs quatre talents, ils ont réuni imagination, sens commercial et surtout invention. Dès les années 60, un certain Raphaël de Latre du Bosqueau devient le premier importateur Panini de Belgique. Après un passage chez le concurrent Marvel, la maison d'édition des super-héros américains, l'entreprise redevient italienne en 1999. Ainsi sont nés les Panini.

#2 Pour 78 balles, t'as plus rien

Avec une pochette à 60 cents ( de cinq vignettes) et un livre à 2€, obtenir un album complet coûte au minimum 78,70€, sachant que l'album comprend 640 vignettes. S'adressant à tous les âges, tant pour les amateurs que pour les plus avertis, il est devenu un objet collector à l'immense succès populaire.

#3 Le Bingo à 8 chiffres!

On prévoyait d'écouler 15 millions de pochettes  et entre 300 et 500.000 albums. Bingo! Plus de 24 millions de pochettes et plus de 700 000 albums  vendus. Un succès qui a dépassé les fournisseurs: pendant près d'une semaine, la plupart des magasins étaient en rupture de stock.

#4 Les "faux élus" et les oubliés des albums

L'histoire Panini regorge d'oubliés, ou au contraire de "faux élus". La mise en page de l'album est faite avant la sélection officielle des coachs. Ainsi, les 17 joueurs "paninisés" de chaque nation sont choisis en fonction de leur temps de jeu durant les qualifications. Chaque délégation comptant en réalité 23 joueurs, six d'entre eux sont laissés sur le carreau, ou pis encore, ont leur propre vignette panini mais ne font pas partie du voyage pour le Brésil, comme ce fût le cas pour Christian Benteke. Et pour les absents de l'album officiels, comme Adnan Januzaj, Divock Origi, Anthony Vanden Borre et Nicolas Lombaerts, la firme prévoit des stickers supplémentaires. Mais leur mise en vente n'est pas prévue avant le 12 juin, début du Mondial. Les images ne seront pas intégrées dans les pochettes actuellement vendues, mais probablement dans un package comprenant l'ensemble. 

 

#5 Le mythe de l'image manquante

La Paninimania est alimentée par une légende tenace dans l'imaginaire collectif : certaines images seraient introuvables. Virgirnie Peres, responsable marketing de Panini Belgium, assure : "les vignettes sont imprimées en planches, on en tire donc le même nombre". Un mythe donc mais qui n'efface pas la déception à la découverte  d'une carte en double.

 #6. T'en veux? J'en ai !

Si pour échanger les doubles accumulés lors de l'achat des pochettes, le traditionnel échange à la récré ou à la machine à café garde la côte, il existe aussi d'autres méthodes. Tout d'abord,  les rencontres entre les passionnés comme la grande bourse d'échange organisée ce 7 juin 2014 à Bruxelles. Il sera possible d'échanger et d'obtenir sur place les vignettes manquantes. (Maximum trois vignettes par personnes). Rendez-vous donc ce samedi, entre l'Atomium et le Palais 5 en plein centre du Village des supportersde 16h à 19h.

 Ensuite, le site web jaidesdoubles.be. propose d'enregistrer sa liste de stickers et comparer ensuite la liste des vignettes pour procéder aux échanges.

#7 Coupe du monde des cheveux

Et si nos diables ne finissent pas champion de la Coupe du Monde 2014, ils pourront se vanter d'être les champions de la Coupe de cheveux. D'un côté, on retrouve les coupes afros de Fellaini et de Witsel, de l'autre, au contraire, Ciman et Vanden Borre par exemple, préfèrent le style dégarni.  Néanmois,  ils sont loin de détrôner le Bulgare Trifon Ivanov, qui fut élu joueur le plus laid de la Coupe du monde en 1994.

#8 Expo Panini

Pour clôturer la Panini mania, la Panini Foot Expo se tiendra du 19 juin au 30 août 2014 sur le site de Tour & Taxis. L'occassion de découvrir les catalogues de football belge de 1972 à nos jours, mais aussi deux autres univers, la Star Expo, et la Kids'Play. Moustique ne manquera pas de vous le rappeler d'ici deux semaines. Toutes les infos sur www.paniniexpo.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité