Mons 2015. Qu’est-ce qu’on va voir?

1.000 activités, 300 événements de taille. Une offre pléthorique dont on extrait les faits majeurs. Histoire de faciliter vos choix.

1268821

C'est parti. Mons est donc pour un an Capitale européenne de la culture. Dans ses institutions culturelles mais aussi dans ses rues, la ville proposera 1.000 activités culturelles, 300 événements. Le tout concocté par 400 associations mobilisées, 1.200 ambassadeurs actifs et plusieurs milliers d'artistes. Bref, Mons 2015, ce sera tout, partout et tout le temps. Plutôt qu'un grand discours sur l'intérêt que représente le fait d'être Capitale européenne de la culture, nous avons préféré pointer pour vous les temps forts de l'événement. Parce qu'ils sont légion. Et parce que – soyons honnêtes – la communication officielle est loin d'être claire.

Or, le risque est bien réel d'un rejet en masse de la part du public. A cause d'un coup d'envoi complètement raté avec l'effondrement partiel et ensuite le démontage de la structure Passenger d'Arne Quinze. Mais aussi l'absence au programme de grands noms de la culture populaire. Le spectateur lambda, en parcourant le menu, pourrait se sentir exclu de ne reconnaître aucune saveur familière. Or, lorsqu'on y regarde bien et qu'on parvient à s'extirper de la jungle d'informations, le programme de Mons 2015 est tout à fait alléchant. Pour vous permettre d'y voir plus clair, nous en avons extrait les temps forts et autres curiosités. Bonne balade.

Les incontournables

La fête d'ouverture

Le 24/1. 

Perdez-vous dans la ville. Un mapping 3D au Carré des arts, des milliers de bougies place du Parc, des cours de danse en compagnie de robots fluo place du Marché aux Herbes… Les rues de Mons seront à la fête. Il pleut? Vous avez froid? Pas grave, les institutions montoises proposent aussi un programme haut en couleur. Et totalement gratuit. Woodstock revisité au théâtre Le Manège, des classicos allumés à l'Alhambra, des elfes lumineux dans le beffroi. Et même un jacuzzi finlandais. Enfin, pour terminer la nuit en beauté, tout le monde se réunira sur la Grand-Place pour danser jusqu'à pas d'heure.

Van Gogh au Borinage

Du 25/1 au 17/5. BAM, 8 rue Neuve.

C'est LA grande expo de Mons 2015. Qui retrace le séjour de Vincent Van Gogh dans le Borinage, de décembre 1878 à octobre 1880. Période de sa vie où il tournera le dos à sa vocation d'évangéliste pour se consacrer tout entier à son art. De cette région, entre Pâturages, Wasmes et Cuesmes, le jeune Van Gogh (il a alors vingt-cinq ans), gardera l'image de la misère humaine qui rejaillira plus tard dans ses œuvres. L'exposition (qui comportera une septantaine de peintures, dessins et lettres du maître) nous emmènera donc à la rencontre du jeune Vincent.

Bonus: Une animation baptisée Range ta chambre permettra aux plus petits de participer à la restitution en 3D de la célèbre chambre peinte par Van Gogh. Et "La chaumière" du tableau Les mangeurs de pomme de terre sera reconstituée dans le Jardin du Mayeur. Vous pourrez alors vous inviter à la table d'une famille boraine de l'époque. Avec sons, odeurs et sensations d'antan.

Mons Superstar

Du 24/1 au 12/4. Anciens Abattoirs, 17 rue de la Trouille.

Une ville, c'est avant tout ses habitants. Les organisateurs de Mons 2015 l'ont bien compris. Qui vous proposent de partir à la rencontre de tous ces hommes et femmes qui ont fait l'histoire de Mons. Pour la plupart, nous ne connaissons pas leurs noms. Et pourtant, ces ingénieurs, inventeurs et autres idéalistes ont fait l'histoire de la ville. Jean-Charles Houzeau, Nicolas Hardenpont, Isabelle Blume. Pour couronner le tout, des "portraits pas clichés" signés Olivier Cornil célébreront les habitants de la région, héros discrets (par exemple, le champion du monde du lancer d'avions en papier!). Tous font aujourd'hui la richesse et la diversité de la ville.

Le Café Europa

Du 12/3 au 19/12. Carré des arts, 4A rue des Sœurs Noires.

Le Café Europa sera assurément l'un des points cardinaux de Mons 2015. Un endroit tout entier consacré à la révolution technologique. Au programme: un coin café tendance 21esiècle pour boire un verre, un laboratoire de fabrication dans lequel des outils technologiques seront mis à la disposition du public, et un mur d'écrans en permanence relié à douze autres villes européennes (dont Sarajevo, Kaliningrad, San Sebastian, Avignon, Rome ou Sienne). Le but étant de montrer que la technologie, si elle fait parfois peur, peut aussi nous aider à réinventer notre façon de vivre ensemble. Ainsi, à travers l'écran de 3 mètres sur 2 connecté aux autres villes, des classes pourront aller à la rencontre d'élèves habitant à plusieurs milliers de kilomètres. Et le week-end, des "connected parties" seront organisées. Chacun amène à boire et à manger, la musique se choisit et se joue entre les villes connectées, et on danse virtuellement ensemble.

Festival au Carré

Du 28/6 au 11/7. Carré des arts, 4A rue des Sœurs noires.

Ce sera "l'été à Mons" et il fera bon s'y arrêter. La Compagnie XY proposera un cirque en plein air, des tournesols et autres transats auront envahi la Grand-Place, les Jardins du Beffroi auront été transformés en parc d'attraction. Et se déroulera également le Festival au Carré. Evénement incontournable dans la région depuis plus de quinze ans, il sera marqué par quelques beaux événements: la nouvelle création mondiale de Wim Vandekeybus, le concert poétique d'Arno. Et bien sûr, en point d'orgue, l'intégrale des sept tragédies de Sophocle mises en scène par le génial Wajdi Mouawad, avec notamment Bertrand Cantat dans les chœurs.

Le festin

Du 1/9 au 6/9. Théâtre Le Manège, 1 rue des Passages.

Nouveau festival créé pour l'occasion, Le festin mettra à l'honneur les artistes de la région montoise dans un environnement populaire et festif. Axel Cornil, Hugues Chamart, Daniel Decot ou le musicien Baptiste Lalieu (Saule) feront les belles heures de cet événement qui se clôturera, comme son nom l'indique, par un véritable festin à l'occasion de la sixième édition du Dimanche toqué. Un banquet géant composé par les meilleurs chefs de la région!

Verlaine, cellule 252

Du 17/10 au 24/1/2016. BAM, 8 rue Neuve.

La grande exposition de clôture de Mons 2015. Un hommage à Paul Verlaine qui vécut un temps en Belgique. Emprisonné à Bruxelles pour avoir tiré sur Rimbaud, il fut transféré à la prison de Mons en octobre 1873. C'est là qu'il écrira des poèmes en prose qui prendront place dans ses derniers recueils. Verlaine est maudit. Verlaine est aussi presque oublié. Véritable projet de réhabilitation du poète, l'exposition se penchera donc sur l'homme et ses textes, à partir de nombreux documents originaux et exceptionnels. Tout cela dans l'ombre d'Arthur Rimbaud, le sublime.

Les ailleurs en folie

Maison Folie, 8 rue des Arbalestriers.

Les ailleurs mettra en lumière huit villes extra-européennes pendant 11 jours chacune, à travers un programme de spectacles, de concerts, de jeux, de gastronomie. Et un relooking total du lieu (La Maison Folie en l'occurrence) en fonction des différentes villes mises à l'honneur. Voilà donc une façon originale de voyager et de s'immiscer dans la culture de l'autre. Tokyo, Casablanca, Montréal, Milan, Lille, Pilsen, Londres et Melbourne. Danser, échanger, manger au rythme de nos voisins. Un joli programme!

Les curiosités

Outre les grands rendez-vous, Mons 2015, ce sera surtout des centaines d'activités connexes, temporaires, qui vont mettre la ville en joie. Coup d'œil sur ces événements curieux à ne pas louper!

La phrase

Jusqu'au 19/12. Mons intra-muros.

Durant un an, Karelle Ménine et Ruedi Baur vont faire "un geste d'écriture". Sortir les mots des livres, jouer avec les poètes. Et composer une phrase qui sera inscrite sur les murs de la ville par des peintres. Et qui fera à l'arrivée plus de dix kilomètres!

Sun City

Du 17/7 au 26/7. Grand-Place.

Vincent Van Gogh est au cœur de Mons 2015. C'est pourquoi en juillet, l'artiste Fanny Bouyagui plantera 8.000 tournesols sur la Grand-Place de Mons. Pour former un étrange labyrinthe. Mille et une activités y seront proposées en clin d'œil à la grande expo au BAM.

Hollywood au pied du terril

Du 21/2 au 17/5. Frigo des Anciens Abattoirs, 17 rue de la Trouille.

Il y a soixante ans, Vincente Minnelli et Kirk Douglas tournaient La vie passionnée de Vincent Van Gogh à Wasmes, Hornu et Saint-Ghislain. Une exposition retracera le tournage du film à travers des témoignages de figurants et divers documents d'archives.

Le slam dans tous ses états

Du 27 au 29/3. Maison Folie, 8 rue des Arbalestriers.

Durant tout un week-end, des slameurs venus des trois régions de Belgique et des quatre coins de l’Europe s’affronteront lors d’un tournoi international de joutes verbales. Quand la 8 Mile Road de Detroit débarque dans le Borinage.

Une soirée avec Dominique Blanc

Le 31/3. Théâtre Le Manège, 1 rue des Passages.

Récompensée par deux molières et quatre césars, la comédienne Dominique Blanc plonge au cœur de la littérature belge et montoise: Verlaine, Rimbaud, Verhaeren, Fernand Dumont, Achille Chavée, Marguerite Bervoets.

Cold Blood

Du 8 au 13/12. Théâtre Le Manège, 1 rue des Passages.

Avec Kiss And Cry, Jaco Van Dormael et son épouse, la chorégraphe Michèle Anne De Mey, ont signé un succès international. Théâtre de mains, cinéma en direct, bricolo-poésie: de l'enchantement à l'état pur. Dans le cadre de Mons 2015, ils proposeront leur toute nouvelle création. Un événement incontournable.

Noirs quarts d’heure de Carl Norac

Toute l'année.

Le poète montois Carl Norac racontera tout au long de l'année des histoires dans le noir. A la poste, au tribunal et même dans votre salon. De quoi se pâmer ou frissonner.

Pour tout savoir: www.mons2015.eu

Sur le même sujet
Plus d'actualité