Mieux vaut tard que Jamel

La star lascar dans Tout sur Jamel, stand-up autobiographique qui mixe vannes et réflexions. Attendu, vu et approuvé.

31862

"Cette fois, je balance tout!" Cette boutade en forme d'avertissement, Jamel l'a lancée des dizaines de fois avant même la première de son nouveau spectacle (le premier depuis 2004), créé au Casino de Paris début février. Pour alimenter le buzz? En partie sûrement. Mais quatre mois plus tard, le constat est là: l'humoriste n'a pas menti. Dans Tout sur Jamel, l'attachant personnage se livre sans retenue.

Sur sa vie privée (son mariage avec la journaliste Mélissa Theuriau, la naissance de leur fils Léon…), son enfance à Trappes, ses bêtises adolescentes, ses premiers cours de théâtre, ses parties de foot avec Anelka… Il déballe. Jamel se met à nu, joue sur l'émotion pour séduire un public venu pourtant pour rigoler. "J'ai envie d'amuser, mais aussi de faire réfléchir certaines personnes", explique-t-il.

Et ça marche: on s'esclaffe quand il affirme que sa maman est une pionnière de l'écologie ("Elle a inventé le bain à neuf, le covoiturage à douze…") ou quand il raconte que le premier rôle qu'on lui a donné était celui d'une vache, au grand dam de son père ("Il a arrêté de râler quand je lui ai payé sa première voiture"). Et, charmés, on le laisse nous entraîner sur un terrain plus glissant quand il aborde la politique ou la religion: "Le père Gilbert, il a lu l'Évangile selon Abdallah." L'humoriste assagi poursuit: "Il y a des choses importantes à dire aujourd'hui." Mais jamais sans humour. Jamel est toujours Jamel: en 2011, il est juste un rien plus grand.

> Le 20/5, 20h. Forest National, av. Victor Rousseau 208, 1190 Forest. De 42 à 49 €. 0900/69.500. www.forestnational.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité