Médée Remix

Ensorcelante. La Médée de Cherubini, dans cette adaptation ultramoderne, à la fois chic et trash, est ensorcelante.

61792

Ces trois heures et demie d'un spectacle total mis en scène par Krzysztof Warlikowski, on les passe rivé aux yeux et à la voix puissante de Nadja Michael, somptueuse et terrible dans le rôle de la mère infanticide, sorte de déesse grecque relookée façon Amy Winehouse. L'interprétation de la cantatrice résonne très fort en nous, notamment face aux faits divers qui circulent régulièrement à la une de l'actualité.

Créée après la Révolution française à Paris, la Médée de Cherubini, a, en effet, quelque chose de révolutionnaire. Qualifié en son temps de "terrorisme musical", cet opéra fracassant interroge le mythe. Et si Médée était aussi une figure du féminisme? En tuant ses enfants et en tuant la mère en elle, Médée peut représenter aussi une forme de libération. C'est la vision qu'en propose cet opéra. Et la cigarette qu'elle fume après ses crimes sidère véritablement la salle. A voir. – J.G.

Médée. Jusqu’au 22/9. La Monnaie, place de la Monnaie 1, 1000 Bruxelles. De 10 à 108 euros. www.lamonnaie.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité