Marie Gillain remporte le Molière de la meilleure comédienne

Hier soir, lors de la grande célébration en velours rouge vantant les mérites de cet art noble qu’est le théâtre, Marie Gillain (dont on ne répétera jamais assez qu’elle est belge - on commence à le savoir) a remporté le Molière de la meilleure comédienne.

1349625

Vingt ans après une première nomination – pour "Le journal d’Anne Frank" – Marie Gillain est distinguée pour son rôle dans "La Vénus à la fourrure", d’après le célèbre roman maso-fétichiste de Leopold von Sacher-Masoch (dont Marianne Faithfull est l’arrière-petite-nièce, c’est toujours bon à savoir). Celle que Frédéric Beigbeder qualifiait de “putain d’actrice” en couverture de “Lui" il y a quelques mois – couverture pour laquelle elle posait topless -, celle que l’on a connue la moue boudeuse dans “Mon père ce héros”, entre par le grand escalier dans la galerie des grandes. Sur scène, Marie Gillain a remercié son père, sa mère, ses enfants, mais a oublié son partenaire avec qui elle partage l’affiche de “La Vénus à la fourrure” – Nicolas Briançon. Que grâce lui soit rendu ici… 

Sur le même sujet
Plus d'actualité