L’Odyssée du Parc

Au théâtre, la 3D, on connaît. On ne fait même que ça depuis la nuit des temps. En revanche, les effets spéciaux "comme au cinéma", c’est plus compliqué. 

1202435

C’est sans doute ce défi qui pousse le metteur en scène Thierry Debroux à en faire depuis quelques spectacles. Et pour son adaptation dépoussiérée de L’Odyssée d’Homère, le moins qu’on puisse dire est qu’il met le paquet! Pour raconter les mésaventures d’Ulysse, il va jusqu’à convoquer les Transformers ou Titanic. Et même les 300 pour le combat final! Est-ce encore du théâtre? Sans doute les puristes et les esprits chafouins en douteront-ils. Mais si l’on définit le théâtre comme un art vivant, il faut reconnaître que cette Odyssée en est. Bel et bien. Et si le paquebot de Debroux frôle parfois l’iceberg, il ne coule jamais. Et le grand public, y compris les plus jeunes, y trouvera largement son compte.

> L'ODYSSEE, jusqu’au 25/10. Théâtre Royal du Parc. www.theatreduparc.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité