Livre: Underground de Haruki Murakami

Pourquoi, le 20 mars 1995 à 5h30 du matin, Eiji Wada a-t-il dit à sa femme Yoshiko: "Si quoi que ce soit devait m'arriver, tu sais que tu dois tenir le coup et te battre".

809481

Cette question hante à jamais la jeune femme qui, depuis, lutte pour Asuka: l'enfant qu'elle portait dans son ventre le jour de l'attaque.

Eiji Wada est mort sur le chemin du travail. Il est une des nombreuses victimes de l'attentat au gaz sarin perpétré par la secte Aum en pleine heure de pointe dans le métro de Tokyo.

Murakami offre une multitude de témoignages poignants dans les près de 600 pages d'Underground, livre-documentaire sur un des plus grands actes terroristes que le Japon ait connus. Il y a un avant- et un après-attentat dans la conscience japonaise: "Si quelqu'un tombait devant moi, est-ce que je lui viendrais en aide? Peut-être continuerais-je mon chemin, de crainte d'arriver en retard au travail?" C'est la question que se pose une autre victime.

Underground est l'histoire d'un pays indifférent et désincarné qui à l'époque des faits jouit encore des bienfaits du miracle économique oriental. Le tremblement de terre de Kobé, sur lequel Murakami a aussi écrit, et l'attentat du métro vont sonner le glas de cette société égocentrique et déshumanisée.

Murakami livre une vision du Japon que nous ne connaissions pas. Mieux, il interviewe également des membres de la secte coupable de cette atrocité. Pour comprendre et changer ce qui est encore possible de l'être.

Underground
Haruki Murakami
Belfond, 580 p.

Sur le même sujet
Plus d'actualité