Livre: Lumières et splendeurs de Taxi Driver

Le film culte de Scorsese s'étale en long et en large dans un livre - immense - reprenant toutes les photos de tournage de Steve Schapiro. Rare.

843235

Martin Scorsese n'a que 34 ans lorsqu'il réalise Taxi Driver. Pierre angulaire d'une longue et belle carrière (Mean Streets, Raging Bull, After Hours, La dernière tentation du Christ ou Les affranchis), le film marque le sommet de la relation qui le lie à son acteur fétiche, Robert De Niro. Mais Taxi Driver est surtout un terrifiant portrait de l'Amérique des années 70, pas encore remise des fracas du Viêtnam.

Comme Scorsese lui-même le rappelle dans la préface de ce très beau livre de photos: "New York est propre aujourd'hui et sécurisée, ce qu'elle n'était absolument pas il y a trente-cinq ans. Lorsque nous tournions le film, les gens de New York vivaient une époque désespérée. C'est de là qu'est venue l'ambiance du film: la solitude, la paranoïa, la saleté, la colère. New York était devenue une version cauchemardesque d'elle-même et c'est ce que nous avons capté dans le film. Nous nous sommes laissé prendre par elle. Tout comme Travis Bickle, le héros interprété par De Niro."

S'il est déjà un acteur respecté à l'époque (il a fait le second volet du Parrain deux ans auparavant), De Niro explose littéralement dans Taxi Driver, laissant derrière lui une réplique à jamais immortelle: "Are you talkin' to me?" Pour la petite histoire, la scène fut totalement improvisée puisque le scénario de Paul Schrader stipulait seulement: Travis parle seul face au miroir.

Si l'on trouve ici deux remarquables interviews-fleuve (de De Niro pour le magazine Playboy et une autre de Scorsese par Schrader le scénariste du film), ce livre est avant tout un recueil de photos de Steve Schapiro.

Une légende dans le monde de la photographie. En effet, admirateur du travail d'Henri Cartier-Bresson, cet Américain fut l'une des figures centrales du photojournalisme des années soixante et septante. Parmi ses travaux les plus connus: la campagne présidentielle de Robert Kennedy, l'assassinat de Martin Luther King, les hippies de Haight-Ashbury ou encore les travailleurs migrants de l'Arkansas.

Mais s'il était un activiste de la photo, Schapiro s'est aussi acoquiné avec Hollywood pour flasher une centaine de plateaux de cinéma. Parmi lesquels Le Parrain, China Town, Midnight Cowboy. Et bien sûr Taxi Driver, qui reste l'un de ses travaux les plus aboutis. Un must donc pour les fans. –

Taxi Driver,
Photographs by Steve Schapiro
Taschen, 400 p.

Sur le même sujet
Plus d'actualité