Livre – Grendel: La voix du monstre

Poème épique majeur du haut Moyen Age, Beowulf est l'un des textes fondateurs de l'Occident chrétien. Relatant les combats successifs d'un héros messianique contre trois monstres sanguinaires - Grendel, sa mère ogresse et un dragon -, l'illustre document est truffé de références et de symboles bibliques.

1511

Poème épique majeur du haut Moyen Age, Beowulf est l’un des textes fondateurs de l’Occident chrétien. Relatant les combats successifs d’un héros messianique contre
trois monstres sanguinaires – Grendel, sa mère ogresse et un dragon -, l’illustre document est truffé de références et de symboles bibliques.

En 1971, John Gardner hérisse les exégètes et retourne le mythe avec un talent aussi grand que le plaisir qu’il prend. Sa parodie adopte le point de vue de l’infâme Grendel et se range du côté des diables plutôt que de celui des saints. Observateur attentif de la perversité des hommes, il moque leur vanité et s’étonne de cette marche bancale et destructrice qu’ils osent nommer « progrès ». Tapi dans l’ombre ou massacrant les innocents, Grendel sera l’indispensable révélateur qui donne un sens à la comédie humaine. Hanté par la mort accidentelle de son frère, Gardner affronte ses propres démons à travers la « guerre imbécile » d’une créature honnie, issue de la lignée de Caïn.

Drôle et féroce, ce conte philosophique bafoue les interprétations manichéennes de l’œuvre originale et fait parler la Bête pour mieux comprendre l’Homme. Un classique de la fantasy à (re)découvrir sans tarder. – M.N.

Grendel
John Gardner
Denoël – 184 p.
Notre avis: 3 étoiles

Sur le même sujet
Plus d'actualité