Livre: Conversations avec Martin Scorsese

Biographie passionnante construite, en direct et en tête-à-tête avec le principal intéressé, le livre de Richard Schickel plonge au plus profond de l'univers de Martin Scorsese.

142553

Conversation après conversation, on suivra le chemin parcouru par cet enfant asthmatique que son père emmenait, chaque semaine, voir des films sans savoir qu'il tenait par la main l'un des grands cinéastes responsables du renouveau du cinéma américain.

Fasciné par les westerns, les films de gangsters et les comédies musicales, imprégné pour toujours par l'atmosphère de Little Italy où il a grandi, entre des grands-parents siciliens et un oncle qui fricotait avec la mafia du coin, Marty a déjà un œil très éduqué lorsqu'il entre à la section cinéma de l'université de New York.

Car si Martin Scorsese n'était que le réalisateur que l'on connaît, ce serait déjà beaucoup dans la vie d'un seul homme, mais Scorsese est aussi un érudit du cinéma engagé dans la conservation du patrimoine mondial. Ses origines reviennent régulièrement sur la table, et même si elles n'expliquent pas tout, elles restent le pivot d'une œuvre décryptée et racontée, ici, film par film.

De Mean Streets à Shutter Island, de l'amour de la musique à la direction d'acteurs, tout, absolument tout de ce qui tend et sous-tend le monde Scorsese est abordé dans cet autoportrait original, fouillé et obsessionnel. Plus que le roman d'une vie, cette brique (600 pages) est un vrai livre de cinéphile qui fera transpirer de bonheur les fans. Les autres, c'est moins sûr.

A décortiquer avant la sortie, pour les fêtes, de Hugo Cabret, annoncé comme le premier film pour enfants par l'homme qui fit Taxi Driver, Raging Bull et Casino.

Conversations avec Martin Scorsese
Richard Schickel
Sonatine, 605 p.

Sur le même sujet
Plus d'actualité