Les enfants, l’art et leur regard

A faire avec les mômes, la visite du Grand atelier au Mac’s d'Hornu est un parcours tonique qui leur est destiné.

327316

Dans la première salle du Mac’s, sur trois grands écrans, filmés par Rineke Dijsktra, des écoliers en uniforme à l’anglaise parlent. Ils discutent de quelque chose qu’ils sont en train de regarder et que nous, nous ne voyons pas: un tableau de Picasso, La femme qui pleure, accroché à la Tate Liverpool.

Devant ces larmes, les enfants, intimidés, s’interrogent. Peut-être a-t-elle perdu son mari? Son travail? A moins que ce ne soient des larmes de joie? Chacun finit par exprimer un certain regard, le sien, sur la vie telle qu’il la ressent déjà. Sur un autre écran, une fillette, assise à même le sol, dessine cette même femme en larmes. Dans un silence troublé par le seul crissement du crayon, son regard s’étonne, se distrait, se reconcentre.

Le ton du Grand Atelier, la nouvelle expo du Mac’s, est donné: l’enfant en est le sujet, "le regardeur autonome, capable au même titre que l’adulte d’apprécier le pouvoir d’évocation des images", comme le dit Laurent Busine, directeur du Mac’s. Voulue pour les enfants, l’expo n’exclut pourtant pas les adultes. Loin de là.

A travers le regard porté par les petits sur des œuvres anonymes – nids, œufs, cabane, squelette – ou sur des œuvres d’art – roses signées Balthasar Burkhard, magnifique série de maisonnettes dessinées par Magritte, Jeune fille au rhododendron de Léon Frédéric, portraits de Christian Boltanski, l’alphabet de Monica Droste & Guy Rombouts, ou encore David Claerbout, Bustamante, Orla Barry, Swennen -, c’est le regard de l’adulte qui se rafraîchit et redécouvre le "grand atelier" de la vie.

Cet atelier dans lequel leur enfant, au départ curieux de tout, opérera ses choix au fil des contraintes et des hasards du quotidien. La vie foisonne littéralement au Mac’s autour de thèmes du réel: la famille, la maison, l’écriture, le quotidien… Un parcours enjoué, sans niaiserie et plein de surprises. A faire avec des enfants ou même sans eux pour y retrouver, comme un ex-enfant le dit si bien dans l’expo, "son propre ancêtre", à savoir le môme que l’on a été.

> Jusqu’au 3/6. Mac’s, site du Grand-Hornu, rue Sainte-Louise 82, 7301 Hornu. Du mardi au dimanche de 10 à 18 h. Visite guidée pour les familles. 065/65.21.21. www.mac-s.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité