Le Ramdam festival évacué !

On l'apprenait en début de soirée, le Ramdam, festival du film qui dérange, que nous défendons bec et ongle à Moustique depuis sa création, a été évacué ce jeudi vers 17 heures. 

1267187

La raison: depuis plusieurs jours, des menaces terroristes visaient le festival. Et aujourd'hui, vu la pression grandissante de ces menaces qui se précisaient d'heure en heure, les autorités judiciaires ont pris la décision de fermer le complexe Imagix de Tournai qui abrite le festival. “La Ville de Tournai a été informée, ce jour, par l’autorité judiciaire d’indices sérieux relatifs à un risque d’attentat à Imagix où se tient actuellement le Festival RAMDAM. Sur cette base, les autorités judiciaires et de police ont défini le degré de risque à un niveau particulièrement élevé : il ne peut pas être sous-estimé” , a commenté Paul-Olivier Delannois, Echevin délégué à la fonction maïorale.

Selon nos sources, les menaces porteraient sur le documentaire suédois "Essence of terror" qui devait être projeté ce jeudi. Le pitch: Deux journalistes suédois sont blessés, capturés et condamnés à onze ans de prison pour terrorisme dans la région d’Ogaden en Ethiopie, un territoire sous la coupe de militaires tortionnaires. Les images de cette capture ont été secrètement copiées par un conseiller du président de l’Ogaden. En fuyant le pays, celui-ci emporte avec lui les images de cette arrestation arbitraire mais aussi les preuves de meurtres, de torture, de viols et de génocide qui ont cours dans la région.

L'autre projection incriminée serait celle du splendide film Timbuktu d'Abderrahmane Sissako. Dont l'une des actrices devait venir ce vendredi en visite au festival. Dans Timbuktu, le cinéaste mauritanien montre à voir le cauchemar des habitants d'une petite bourgade du Nord Mali tombée sous la coupe des djihadistes qui y imposent la charria. Un film qui a secoué le dernier festival de Cannes.

Sur le site officiel du festival, les organisateurs ont posté ce message: "Nous prenons acte de la décision judiciaire prise cet après-midi de fermer le complexe Imagix pendant toute la durée du festival. Nous la déplorons et regrettons profondément d’avoir eu à l’annoncer au public présent dans les salles.
Depuis sa création en 2011, le Ramdam Festival a donné la parole à des sensibilités plurielles et a prôné des valeurs d’ouverture sur le monde, de dialogue, de tolérance, de liberté et d’échange. Son succès auprès d’un public toujours plus important et le soutien des artistes sont la preuve de l’attachement de tous à la liberté d’expression.
Cette décision nous conforte plus que jamais dans l’envie de poursuivre l’action du festival et de porter haut ses valeurs.
L’âme du festival sortira renforcée de cet événement."

Sur le même sujet
Plus d'actualité