Le jeu presque parfait…

Après une sortie digne d’un tsunami l’année passée sur PS3 et Xbox360, Grand Theft Auto V débarque sur les nouvelles consoles. Plus qu’une conversion HD, les studios de Rockstar ont travaillé d’arrache-pied pour sublimer un jeu déjà presque parfait.

1236689

On retrouve donc avec plaisir Michael et Trevor, d’anciens braqueurs qui reprennent du service, aux côtés de Franklin, jeune Afro-Américain plein de rêves de grandeur. Ces trois personnages forment l’épine dorsale d’une aventure passionnante dépeignant un pastiche de Los Angeles, rebaptisée ici Los Santos.

La première claque est graphique. Dès le lancement du jeu, on remarque que l’image est propre et plus détaillée. Le principal apport de cette version est sa vue subjective: conduite, fusillades ou même plongée sous-marine et chutes à moto prennent une nouvelle dimension. Le mode GTA Online,lui, permet désormais à trente personnes de s’amuser ensemble! De nombreux détails ont été ajoutés comme des brins d’herbe modélisés individuellement, une eau plus dynamique, des nuages saisissants de réalisme… De nouveaux animaux font leur apparition et le trafic est plus dense. Et c’est sans compter les éléments cachés comme la peyote, une drogue qui permet d’incarner un animal! Ces milliers de détails mis bout à bout, l'expérience de ce GTA est renouvelée et GTA V approche encore davantage le statut de "jeu parfait". – V.B.

> GRAND THEFT AUTO V, PS4 XboxOne, Take 2 Interactive.

Plus d'actualité