Le carnaval des ombres – Les oubliés de la guerre

Quand en mai 1940, la Belgique est envahie par l’Allemagne, l’est du pays va être annexé par l’envahisseur. Ce qui signifie pour les habitants de ces cantons rédimés qu’ils deviendront citoyens allemands, du jour au lendemain.

1030862

Et que les hommes en âge de prendre les armes seront intégrés, malgré eux, dans les rangs de l’armée allemande. Cette page de l’histoire reste difficile à tourner, même pour ceux qui ne l’ont pas vécue. Parmi eux, le comédien Serge Demoulin. Etudiant, il s’était fait traité de Boche après avoir annoncé qu’il était originaire de la région d’Eupen et de Malmedy. Cette blessure, il l’a longtemps portée en lui. Il l’a transformée en un magnifique seul en scène. En nous plongeant dans ses racines, il nous fait partager une joie de vivre, un folklore, un amour de la fête d’une région qui cache difficilement ses cicatrices. A la moitié du spectacle, le comédien nous offre un petit verre d’un alcool local pour trinquer à la mémoire de ces pères ou de ces oncles morts dans un uniforme qu’ils exécraient. Alors, levons nos verres et buvons! – E.R.

> LE CARNAVAL DES OMBRES, en tournée jusqu’en avril dans toute la Wallonie. www.asspropro.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité