L’Académie de Bruxelles, cette jeune punk de 300 ans

Présent! montre le travail de 31 artistes sortis de cette vénérable institution où sont passés Magritte, Ensor, Delvaux et Horta - entre autres.

324947

"Nous n’avons pas l’intention de faire de commémoration, nous sommes encore trop vivants pour cela" dit Marc Partouche, directeur de l’Académie des Beaux-Arts qui fête ses 300 bougies.

A la place, il annonce Présent!, première expo présentée à La Centrale Electrique et au Markten, deux lieux voisins, branchés et emblématiques de la diversité culturelle de Bruxelles. Eclectique par la force des choses, le parcours réserve pas mal de surprises. Jérôme Considérant détourne, non sans humour, des œuvres classiques (Le radeau de la méduse, Le déjeuner sur l’herbe) au profit de panneaux routiers à moins que ce ne soit l’inverse. Kikie Crèvecoeur, connue pour ses gravures sur gommes, s’est attaquée ici au lino à coups de cutter.

Cela donne de lumineux dégradés de gris. Stephan Balleux (photo) aime jouer sur l’identité. Tantôt sa peinture emprunte à la photo ses flous ou ses focales, tantôt ses visages se transforment sous nos yeux en d’inquiétantes masses informes.

Etranges également, les assemblages de Sofi Van Saltbommel dont la pieuvre en céramique ne cesse de s’emberlificoter dans ses tentacules. La vision qu’a Laurent Jourquin de Michaël Jackson et de son chimpanzé Bubble rappelle qu’aucune image au monde ne dit la vérité. Un casting de 31 artistes, de 25 à 73 ans, pour fêter l’Académie en bousculant notre regard.

PRESENT! Jusqu’au 22/4. La Centrale Electrique, place Sainte-Catherine 44 – De Markten, Vieux Marché aux Grains 5, 1000 Bruxelles. Du mardi au dimanche, de 10h30 à 18 h. 02/279.64.45. www.lacentraleelectrique.bewww.demarkten.be

Plus d'actualité