La techno vintage de Paul Kalkbrenner

Célébré chez nous depuis le soundtrack de "Berlin Calling" (2008), film halluciné sur la vie nocturne berlinoise dans lequel il incarnait son propre rôle de DJ toxicomane, le producteur allemand revient en force avec "Icke Wieder".

35243

"Pour répondre à la demande générale, je me suis enfermé l'automne dernier dans mon home studio, explique-t-il de manière assez prétentieuse. Je n'ai pas voulu écrire des chansons et encore moins composer la musique de demain."

Mais qu'est-ce qu'il a foutu alors? "Icke Wieder" ("Moi encore") est un hommage réussi et moderne aux pionniers de la techno de Detroit. Un clin d'œil admirable au trio Carl Craig/Jeff Mills/Kevin Saunderson et à leur manière de construire un album ou un DJ set comme un voyage dont on ne revient jamais indemne. Un disque instrumental parfaitement équilibré entre plages atmosphériques et tueries dancefloor. On a hâte d'entendre Kleines Bubu, Böxig Leise et Schmökelung au Pukkelpop.

 

Le 18/8 au Pukkelpop.

Paul Kalkbrenner
Icke Wieder

Plus d'actualité