La légende Jamal

Quatre-vingts ans après sa première rencontre avec le piano, Ahmad Jamal n'a rien perdu de son enthousiasme juvénile. Depuis ses débuts dans les clubs de sa ville natale de Pittsburgh, Jamal n'a cessé d'être affublé des surnoms les plus prestigieux par ses admirateurs parmi lesquels on trouve, en tête de liste, Miles Davis.

[YOUTUBE_R2-LUi4g4A4]

1021576

"L'architecte", "Le prophète", "Le maître", "Le monstre à deux mains droites"…Autant d'appellations respectueuses pour ce pianiste qui n'a cessé de se réinventer et a toujours été à contre-courant des modes du moment. Une démarche qui l'a sans doute empêché d'obtenir la pleine réussite commerciale mais lui permet, à 83 ans, d'avoir toujours une influence majeure sur le jazz moderne. Ce 29 janvier, il foulera pour la première fois la salle Henry Le Bœuf de Bozar dans le cadre de sa tournée Sunday Morning. Ahmad Jamal est accompagné de Herlin Riley (batterie), Manolo Badrena (percussions) et Reginald Veal (contrebasse).

> AHMAD JAMAL, le 29/1, 20 h. Bozar. De 15 à 40 €. www.bozar.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité