La carte et le territoire sort en poche

L'histoire loufoque et pourtant si attachante de Jed Martin, un artiste qui travaille à partir d'anciennes cartes routières Michelin.

351693

Un artiste qui fait le voyage jusqu’en Irlande où vit l’écrivain Michel Houellebecq qu’il aimerait mettre à contribution pour le texte d’un catalogue…

Délivré de la sorte, le pitch donne du crédit à ceux qui affirment que Michel Houellebecq c’est n’importe quoi écrit n’importe comment – la preuve par l’accusation de plagiat des pages Wikipedia dont il a fait l’objet pour ce roman qui sera courronné par le Goncourt.

N’en déplaise aux ennemis de Houellebecq, son écriture de clown triste vous emporte au centre d’un tableau sans concession de notre société, pour une critique acide et désespérée du marché de l’art. En passant, le portrait qu’il brosse de Michel Houellebecq, solitaire dans le vent et grand amateur de charcuterie, est particulièrement cruel.

Si vous n’aimez pas le bonhomme, vous ne lirez pas ce livre. Si c’est l’inverse, vous l’avez déjà peut-être fait. Si ce n’est pas le cas, il vient de paraître en poche.

La carte et le territoire
Michel Houellebecq
J’ai Lu, 413 p.

Sur le même sujet
Plus d'actualité