Killzone 3: Au diable les serviteurs de l’enfer!

Retour dans les pénates de Sev accompagné de son ami Rico. Privé de son dictateur, l'empire Helghast bascule dans l'anarchie guerrière avec deux factions qui se disputent le pouvoir.

19753

Retour dans les pénates de Sev accompagné de son ami Rico. Privé de son dictateur, l’empire Helghast bascule dans l’anarchie guerrière avec deux factions qui se disputent le pouvoir.

Avec Sev au milieu et alors que se fomente une nouvelle invasion de la Terre. Malgré un mode solo irréprochable, c’est le mode en ligne qui, sur le long terme, donne son intérêt au jeu. Lequel se veut plus tactique car aussi basé sur la coopération qui permet, via écouteurs, de communiquer entre joueurs pour rééquilibrer les stratégies élaborées en fonction des réactions de l’ennemi.

Plus efficace en tir qu’en déplacements, la PlayStation Move peut aussi être utilisée et le jeu peut être visionné en 3D stéréoscopique (avec lunettes). La violence est moins gratuite que dans les deux premiers épisodes, avec un effort sur la narration et la découverte de la culture Helghast. – E.M.

Killzone 3
Pegi – PS3
Notre avis: 3 étoiles

Sur le même sujet
Plus d'actualité