Just Kids de Patti Smith sort en poche

Il y a des jeunes qui ont rêvé de bohème, et d'autres qui ont eu l'extrême chance de la vivre. 

407574

Dans ce magnifique journal d’une enfant américaine amoureuse de Rimbaud, Patti Smith retrace le chemin parcouru de l’usine de Chicago où elle fut engagée au sortir de l’adolescence à la lumière de la reconnaissance internationale.

Le livre est surtout le résumé d’une histoire d’amour étincelante et iconique entre la jeune Patti, débarquée à New York et Robert Mapplethorpe, jeune artiste homo qui ignore encore qu’il va foutre le feu à l’histoire de la photographie.

Au plus près du quotidien du couple qui, peu à peu, au début des années 70, pénètre le cercle des artistes dans le vent de l’underground new-yorkais – Burroughs, Ginsberg, Warhol… -, Just Kids énumère toutes les influences qui feront de Mapplethorpe un faiseur d’images révolutionnaire et de Patti Smith la poétesse qui invente le punk lettré quand elle bascule de la lecture publique au concert rock.

Plus loin et plus beau que le simple livre de souvenirs, Just Kids est un roman d’initiation qui pourrait rivaliser avec les classiques du genre – une sorte d’Ecume des jours électrique mixé à un Attrape-cœurs du sexe. Hautement recommandé.

Just Kids
Patti Smith
Folio, 384 p.

Sur le même sujet
Plus d'actualité