Jeu: Majin and the Forsaken King: Le beau et la bête

Le Majin est une créature imposante, mi-gros nounours, mi-pot de fleur, seule capable d'éradiquer ceux qui ont répandu les ténèbres dans un royaume. Vous, jeune voleur, le délivrez et lui rendez petit à petit ses pouvoirs.

1611

Le Majin est une créature imposante, mi-gros nounours, mi-pot de fleur, seule capable d’éradiquer ceux qui ont répandu les ténèbres dans un royaume. Vous, jeune voleur, le délivrez et lui rendez petit à petit ses pouvoirs.

D’où une complémentarité où vous gardez toujours la main puisque vous donnez des ordres au Majin. A deux, vous explorerez des territoires, résoudrez des énigmes, vous vous battrez dans une forteresse envahie par les rochers. Chemin faisant, on s’aperçoit que le Majin est obsédé par le souvenir flou d’une jeune fille qu’il doit – il en est persuadé – sauver. C’est pour le mystère qui entoure l’histoire et dont le voile se lève petit à petit… Entre Prince of Persia, Ico et God of War, Majin se forge une identité grâce à une bonne réalisation et à un rythme cadencé par une bande musicale qui s’adapte à toutes les situations. – E.M.

Majin and the Forsaken King
Bandai/Namco Bandai – PS3
Notre avis: 3 étoiles

Sur le même sujet
Plus d'actualité