Jeu: Deus Ex: Cyber-renaissance

Blade Runner et Ghost in the Shell n'ont qu’à bien se tenir: ce somptueux jeu repousse les limites de l'aventure dont vous êtes le héros.

59050

Manette ou souris à la main, préparez-vous à vivre une aventure d'anticipation saisissante de réalisme qui vous transportera de Boston à Shanghai en passant par Montréal. Human Revolution, le 3e Deus Ex, se déroule en 2027, une époque de transition pour l’humanité. L’opinion publique se scinde alors en deux camps: ceux qui acceptent les prothèses cybernétiques et ceux qui dénoncent les méfaits de ces greffes, comme la dépendance envers les médicaments antirejets. Des groupes de pression, le Front pour l’humanité et Pureté absolue veulent préserver l’humanité. Mais n’est-il pas déjà trop tard?

Vous incarnez Adam Jensen, ancien SWAT reconverti dans la sécurité privée pour Sarif Industries. Votre employeur est un acteur majeur de l'augmentation cybernétique. Le jeu s’ouvre sur les préparatifs pour une audience au Congrès US, partenaire privilégié de Sarif depuis 2017. C'est alors qu’une attaque terroriste sème le chaos dans les locaux de Boston. Laissé pour mort, Adam se réveille avec plus de la moitié de son corps constituée d’organes artificiels: ses yeux, ses jambes, ses bras et jusqu’à son cerveau cohabitent désormais avec des implants de synthèse. Qui a perpétré l'attentat? Le Front pour l’humanité? Pureté absolue? Une agence gouvernementale concurrente? Un autre État?

Au fur et à mesure de son enquête, Adam va faire évoluer ses implants. Le joueur plus offensif se concentrera sur sa puissance et ses protections. Celui qui privilégie l’infiltration insistera sur son camouflage et sur l'atténuation des bruits de son corps. La vue subjective – le joueur voit ce qu’Adam voit – renforce l’immersion. La vue bascule à la 3e personne lorsque l’on effectue une attaque au corps à corps ou lors des phases d’infiltration. Souvent, plusieurs chemins s’offrent à nous. On peut choisir de passer par des conduits d’aération ou des balcons pour ne pas se faire repérer. Les munitions sont rares, ce qui encourage à éviter l’affrontement. Vous l'aurez compris, c’est un jeu assez difficile.

Les couleurs dominantes or et noir forgent l'identité de ce Deus Ex: Human Revolution, premier-né du studio Eidos Montréal racheté par Square Enix. Son scénario plein d’embranchements obligera le joueur à refaire l’aventure pour tout connaître. L‘ambiance musicale est proche du nouveau Tron: de l’électro d’ambiance. C’est un développement mené de main de maître, un univers fascinant qui devrait plaire surtout aux plus anciens gamers.

Deus Ex: Human Revolution
PS3 X360 PC
Square Enix/Eidos Montréal

Sur le même sujet
Plus d'actualité