Jamiroquai is back

Le bad boy du groove a traversé une sérieuse crise existentielle ces dix dernières années et ses pétages de plombs n'ont rien arrangé. Mais il revient en forme. Cinq ans après "Dynamite" qui sonnait comme un pétard mouillé, Jay Kay balance un délicieux "Rock Dust Light Star", petit bijou dosé entre funk moderne, hommage à Stevie Wonder et ballades psychépop.

26821

"Mes nouvelles chansons sont faites pour danser", nous expliquait-il en novembre dernier lorsqu'il nous avait reçu dans son manoir. "Mais il y a aussi un message important adressé à un monde qui va mal". A la veille de son concert complet, épargnons-nous ses prédications écolo-bobo de fin du monde pour nous focaliser sur la musique. A savoir une machine infernale fonctionnant à plein régime pendant deux heures. Son groupe de scène est celui qui a enregistré "Rock Dust Light Star". Et pour l'avoir vu à l'œuvre en répétition, on peut vous dire que c'est chaud. – L.L.

> Le 10/4 à Forest National, COMPLET.

Sur le même sujet
Plus d'actualité