I Love Techno: C’est party!

Rendez-vous incontournable pour tous les amoureux d'électro, I Love Techno peine pourtant à se renouveler.

137310

L'engouement pour ce festival d'une nuit diminue au fil des éditions: lui qui annonçait complet pratiquement à chaque fois a encore quelques tickets à écouler à deux semaines du jour J. L'amélioration, d'année en année, de l'affiche de son concurrent le plus sérieux, le pointu 10 Days Off, explique en partie cette baisse de régime. De même que la naissance de nouveaux venus sur le marché des musiques électroniques use aussi un peu le concept. Si les organisateurs de I Love Techno n'ont jamais caché cibler un public très large, ils semblent avoir oublié en route qu'il leur fallait se renouveler. Pour s'en rendre compte, il suffit de comparer la programmation 2011 à celle des deux dernières éditions: le tout est un mix à peine actualisé. Boys Noize, Len Faki, The Subs, Birdy Nam Nam, Laurent Garnier, Crookers, Paul Kalkbrenner – autant de noms qu'on a déjà pu y voir et qui composent les gros titres de l'affiche 2011.

Par contre, ceux qui n'ont jamais eu l'occasion d'aller transpirer dans ce rassemblement sont plus que ravis de voir réunies autant de stars au cours d'une même soirée. Certaines nouveautés viennent aussi agrémenter l'impressionnant line-up. L'Anglaise Katy B en fait partie. Peu vue en Belgique, elle compte à son palmarès quelques jolies collaborations avec les princes de la dubstep, le duo de Magnetic Man. Enfin, dernier point fort de cet événement: son organisation est gérée de main de maître (eau gratuite à volonté). Aucun débordement majeur n'y est jamais survenu. Et ça, dans le monde de la nuit, ce n'est pas négligeable. – M.F.

Le 12/11. Flanders Expo, Maaltekouter 1, Gand. 50 €. www.ilovetechno.be.

Sur le même sujet
Plus d'actualité