Humour: Charleroi, cité rieuse

Les festivals du rire se multiplient et les scènes dédiées à l'humour aussi. Signe des temps? Mode? Besoin de l'époque?

882723

Rire sur la ville, opération séduction sur Charleroi pilotée par François Pirette, tente une troisième édition, les deux premières ayant démarré lentement – entre grosses signatures populaires et jeunesse montante. Le week-end ouvre avec Annie Cordy, autant dire la reine de la déconne à chapeaux, et ferme avec le Grand Jojo qui n’a jamais été autant dans le moove.

Deux idoles d’un esprit belge quasi historique dont les shows seront soulignés par celui (les trois soirs) du maître de cérémonie, François Pirette qui, malgré une écriture téléguidée par le succès de ses personnages, arrive encore à étonner.

A voir d’urgence, la prestation de Zidani dans un one woman show à travers lequel la jeune fille ne s’économise pas. C’est simple, Zidani est barrée et sur scène, ça donne des choses, entre électrochocs et étincelles. Et comme il en faut pour toutes les générations (Annie Cordy, c’est bien, mais bon, après trois chansons, notre ami le jeune peut facilement décrocher), on a encore calé au programme les Lascars Gays, Max Boublil et beaucoup d’autres noms, moins connus, mais parmi lesquels se trouve peut-être le prochain Jamel. On ne sait jamais.

> RIRE SUR LA VILLE, du 28 au 30/6. Charleroi. www.riresurlaville.com

Sur le même sujet
Plus d'actualité