Grooteclaes, l’ange noir

Simenon, Louis de Funès, Brel, Miles Davis, Romy Schneider, tant d'icônes du spectacle ont été captées par le photographe liégeois Hubert Grooteclaes (1927-1994)!

1221755

 Le plus approché? Léo Ferré, devenu son ami. D’après Léo, dans les photos de Hubert, il passait un ange noir. L’ange de la mélancolie perceptible dans ses paysages d’Aubel, mais aussi de Paris, Tokyo ou la Martinique. Car cet autodidacte a tout fait: photographier ses trois filles, créer son studio, enseigner à Saint-Luc à Liège même s’il n’aimait pas trop être encadré. Ce côté rebelle l’a poussé à explorer sans cesse de nouvelles techniques, avec une incroyable audace, n’hésitant pas à faire volte-face quand s’installait un système. Au Grand Curtius, on (re)découvre avec bonheur de véritables trésors: les portraits, les photos floutées, ses collages, ses photographies aux couleurs vives, des covers de livres et de disques. Un foisonnement dont l’humanité n’est jamais absente. 

> HUBERT GROOTECLAES, jusqu'au 25/1. Grand Curtius, Liège. www.grandcurtiusliege.be

Plus d'actualité