Florence Foresti en chiffres

Quatre Forest sold out, trois dates ajoutées à l'arrache, Madame Foresti est le one woman show qui fait courir (presque) autant que 50 nuances de Grey. Retour en repères.

1291217

10

C'est la place de Florence Foresti dans le fameux Top 50 des personnalités les plus aimées des Français publié dans le Journal du Dimanche. Elle est la première femme du classement juste derrière Simone Veil (en quatrième position) et Sophie Marceau (cinquième).

2006

Date de sortie du premier long métrage dans lequel Florence Foresti apparaît. Ce film – ô gloire, ô mère chérie, ô patrie – est belge. Œuvre culte, Dikkenek est peut-être centré sur le personnage – hallucinant de beauté territoriale – de Claudy Focan (un François Damiens au meilleur de son art bourrin), mais Laurence, commissaire lesbienne en blouson de cuir, reste une balise des plus séduisantes dans la galaxie Foresti. En 2010, Olivier Van Hoofstadt, réalisateur de Dikkenek, nous disait: "Cette fille est hyper-impressionnante et ce qu'elle est devenue, ce n'est pas étonnant". On ose imaginer ce qu'il doit penser de ce qu'elle est devenue aujourd'hui…

700.000

Le nombre d'exemplaires vendus du DVD de ses sketches dans On a tout essayé, l'émission de Laurent Ruquier. Scènes initiatiques pour des millions de téléspectateurs, les prestations de cette dingue imposent – entre 2004 et 2006 – une galerie de personnages tellement bien maîtrisés qu'ils peuvent se permettre de dire absolument n'importe quoi ou de lire le bottin. Au panthéon de cette chronique parfois écrite avec des moufles: Anne-Sophie de la Coquillette (aristo primesautière à serre-tête), Brigitte (bimbo pré-Nabilla), Clo (lycéenne vénère pré-Zaz), Lady Zbouba (caillera à capuche), Myriam (belle-mère juive de Ruquier) et Catherine Barma (productrice de toujours au bord de l'AVC au vu du contenu "trop chiant" de l'émission).

3.000.000

L'audience en téléspectateurs qui ont suivi (le 4 janvier 2013) la diffusion sur TF1 de Mother Fucker, spectacle postnatal de Foresti. Autobiographique, le show raconte les bonheurs de la maternité et montre une femme heureuse, comblée, épanouie mais carrément au bord du geste fatal. Madame Foresti en est la suite, on s'attend donc à retrouver une mère qui ne renonce ni à sa neurasthénie, ni à son pouvoir de séduction – sachant que l'une est plus forte que l'autre.

13

Le nombre d'années qu'elle a passées en analyse. Comme beaucoup d'humoristes (Muriel Robin en tête), Florence Foresti n'est pas toujours au top de son potentiel comique dans la vie de tous les jours. D'où ces treize ans à soigner angoisse de mourir et crises de panique. Des séances chez le psy qu'elle dit avoir adorées jusqu'à en abuser (trois fois par semaine) afin de chasser une noirceur d'esprit qui, du reste, n'est pas toujours stérile. Le texte de base sur lequel est construit son nouveau spectacle – Madame Foresti – est un document Word nommé "Putain.doc" et fait le bilan d'une vie de femme qui semble se diriger droit dans le mur.

2

Le nombre de performances télévisuelles exécutées en direct dans l'émission On n'est pas couché élevées au rang de chefs-d'œuvre télévisuels. L'inoubliable et énigmatique Isabelle Adjani ("Je ne suis pas folle, vous savez") et l'énorme et cassante Madonna ("Vous n'avez pas lu le contrat"). Madonna dont Foresti est vraiment fan et qui assumera mal le sketch à cause de la vanne sur l'adoption et le Malawi. Foresti est moins fan de Beyoncé (qu'elle a du mal à comprendre) et de Connasse, la micro-série de Camille Cottin qui semble l'agresser dans sa dignité de femme. Ce qui nous fait penser que Madame s'est quand même embourgeoisée grave. Mais non. On rigole. En fait, pas tant que ça.   

7395

Le nombre de likes sur son dernier post Facebook (qui compte 2.206.366 followers au dernier comptage) daté du 18 février: "Xavier Dolan, Virginie Despentes, Christine And The Queens, les artistes qui me redonnent foi en l'humanité. Art is my religion". Trois choses: Florence Foresti a bon goût, elle sait écrire en anglais et parfois elle perd foi.

 

MADAME FORESTI, du 24 au 27/2 (complet), les 22 et 23/5, le 9/10. Forest National, Bruxelles. www.forest-national.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité