Final Fantasy XIII-2: C’est beau de se battre

Magie, arts martiaux et armes clinquantes, la base d'un jeu spectacle à verser au dossier des sagas historiques.

316174

Un peu moins de deux ans après la sortie de Final Fantasy XIII, ce Final Fantasy XIII-2 se présente à la fois comme une suite et comme une version corrigée. Dans ce nouvel épisode de ce qu’on peut, à l’aise, qualifier de plus grande saga dans l’histoire du jeu de rôle nippon, on retrouve Lightening, héroïne androgyne et vedette du précédent volet, bloquée dans un monde hors du temps et de l’espace, Vahalla.

Le jeu s’ouvre sur un combat spectaculaire (de la mort qui tue sa race) qui l’oppose au surpuissant Caius. Magie, arts martiaux et armes clinquantes forment la base stylistique dans un combat défiant les lois de la gravité et du temps. Ce prologue est bouclé par l’arrivée, depuis un portail temporel, de Noel, le personnage principal de cette histoire. Avant d’atteindre le climax du jeu, le grand final de ce combat épique, Lightening lui confie une mission: retrouver sa sœur, Serah et, ni plus ni moins, sauver l’humanité de sa destruction.

Mais comment éviter de faire courir le monde à la cata? Tout simplement en envoyant le personnage voyager à travers le temps pour changer le cours des choses. Et comme Noel vient de ce futur sans espoir, il est prêt à tout pour changer l’avenir…

Si l’on est en terrain connu avec ce Final Fantasy, beaucoup de choses ont été améliorées depuis le XIIIe, à commencer par la linéarité. Désormais, plusieurs chemins sont possibles… Même les dialogues et les voyages dans le temps permettent de revenir dans des lieux déjà explorés sans que cela nuise à la cohérence scénaristique.

Dans la galerie de la saga, Noel est un personnage classique. Il est fort et se pose peu de questions, il sait ce qu’il veut et il ne faut pas attendre d’avoir épuisé des centaines d’heures de jeu pour s’attacher à lui. Si les défauts du XIII sont tout à fait gommés, XIII-2 est aussi un épisode à part entière. Ce n’est peut-être pas le retour vers des épisodes classiques comme les VII, VIII et IX mais une synthèse idéale entre le XIII, par trop révolutionnaire, et les canons de la série chères aux fans.

Final Fantasy XIII-2
PS3 X360
Square Enix/Square Enix

Sur le même sujet
Plus d'actualité