Festival de Liège

Douze ans que le Festival de Liège pose un regard audacieux et engagé sur la création d'aujourd'hui.

749711

Réparti en divers endroits de la Cité ardente et de notre belle francophonie (décentralisations à Mons, Charleroi, Bruxelles et… Herve!), cet événement annuel se veut le reflet du bouillonnement théâtral qui secoue les scènes belges. Un festival résolument en prise sur l’actualité, dont l’un des objectifs est bel et bien de bousculer les consciences.

Cette fronde scénique a ses leaders et donc ses vedettes, tel Joël Pommerat. Il présentera sa nouvelle création, La grande et fabuleuse histoire du commerce. Son disciple et apôtre belge Fabrice Murgia sera également de la grand-messe, avec son dernier et hypnotique spectacle Les enfants de Jéhovah (voir aussi p. 27) qui parle autant de religion que d’immigration. Le jeune et talentueux metteur en scène fera d’ailleurs aussi l’acteur dans la pièce d’Adriano Celestini Discours à la nation, récits de gens cyniques et froids issus d’un petit pays où il pleut beaucoup. Le grand dramaturge italien sera aussi présent au travers de son film La Pecora Nera, projeté au cours des trois semaines de programmation.

Ce festival multiforme ne se limite pas au seul théâtre: danse (Rausch), musique (Frown-I-Brown, Kaer) et débats viendront jalonner cette nouvelle édition qui abordera autant la problématique de l’internement, du conflit irakien, de l’immigration algérienne, de la dictature chilienne, que la mort d’un adolescent en Grèce durant une manifestation en 2008 (Alexis, una tragedia greca). Plus proche encore, Nourrir l’humanité, c’est un métier, spectacle qui s’intéresse à la terre d’ici et aux hommes qui la travaillent. Sous les feux de la rampe, on brûle les planches dans la Cité ardente.

FESTIVAL DE LIEGE, du 18/1 au 9/2. 04/221.10.00. www.festivaldeliège.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité