Festival au Carré

L'été est là et Mons 2015, capitale de la culture, montre déjà le bout de ses ambitions.

37725

C'est perceptible jusque dans l'air, à Mons: dans trois ans et six mois, la ville du Doudou sera capitale européenne de la culture. Et il est hors de question pour la cité de rater son rendez-vous avec l'Europe. Du coup, depuis sa sélection officielle, on dirait que toutes les manifestations font office d'entraînement. Et c'est de bon augure.

Le Festival au Carré, rendez-vous estival incontournable, participe évidemment à cet élan et met les petits plats dans les grands pour son édition 2011: nouveau spectacle de Wim Vandekeybus, Radical Wrong, et en avant-première (avant le festival d'Avignon!) Oncle Gourdin, la nouvelle pièce de Sophie Perez et Xavier Boussiron, concerts (Eté 67, Mousta Largo…), créations et lectures (Nabil Ben Yadir, réalisateur des Barons, présente son nouveau texte Guantanamouk) rendent la programmation plus qu'alléchante. Quant aux reprises, elles la rendent carrément irrésistible.

La jeune Céline Delbecq reprend son intime Hêtre, créé cette saison au Théâtre du Méridien. Michèle Anne De Mey et Grégory Grosjean, déjà réunis en mars dans Kiss & Cry, interprètent à nouveau leurs 12 Easy Waltzes. Et on retrouvera, avec un plaisir non dissimulé, La Chambre d'Isabella, succès mondial de la Needcompany. Magistrale, Viviane De Muynck est Isabella, enfant adoptée à la recherche de ses origines, dans une pièce qu'elle ouvre petit à petit à ceux qui l'ont aidée à vivre. Et qui, à nouveau, lui insufflent un souffle vital dans un spectacle explosif aux allures de comédie musicale. C'est ce qu'on appelle un sans-faute. – Adrienne Nizet

> Du 30/6 au 12/7. Carré des arts, salle des Arbalestriers et Théâtre Le Manège, 7000 Mons. 065/39.59.39, www.lemanege.com

Sur le même sujet
Plus d'actualité