Expo: Utamaro – Le Michel-Ange de l’estampe

Une série d'estampes d'une grâce irréprochable par l'une des grandes stars du genre.

348857

Maître de l'estampe japonaise, Kitagawa Utamaro est un révolutionnaire de l'image. C'est lui, dit-on, qui le premier a envisagé des gros plans sur les visages de ses modèles, figure de style jusque-là réservée aux acteurs de kabuki.

Dans des décors raffinés et une ambiance où flotte un certain érotisme, les femmes d'Utamaro sont des courtisanes, des beautés officiant à la cérémonie du thé et des prostituées de la grande tradition sensuelle du Japon. Révolutionnaire aussi lorsqu'il dévie de ces personnages pour mettre en scène des femmes au foyer – sorte de Desperate Housewives de l'ancien empire, montrées dans les tâches les plus quotidiennes.

Sorties des réserves précieuses des Musées royaux d'Art et d'Histoire, ces estampes, produites entre 1792 et 1797, redoutent l'air et la lumière. D'une grande fragilité et sur une palette de couleurs passées, nacrées et exquises, elles sont exposées ici avec une extrême délicatesse pour le plus grand bonheur des amateurs qui ignoraient jusqu'à leur existence dans une collection belge.

Utamaro- Les douze heures des maisons vertes et autres beautés. Jusqu'au 27/5. Musées d’Extrême-Orient (Musée d’Art japonais), avenue Van Praet 44, 1020 Bruxelles. Du mardi au dimanche, de 9h30 à 17 h. 02/268.16.08. www.mrah.be

Plus d'actualité