Expo: Permeke réhabilité

Le Bozar rend un imposant hommage au maître de l'expressionnisme flamand. Un événement.

496219

En Belgique, tout le monde le connaît. C’est lui qui apparaissait sur les anciens billets de mille francs. Recto, une forte tête à la Rodin, un visage puissant et lourd, chargé d’émotion, comme ses œuvres. Verso, un détail de La Moisson: un homme couché dans le foin, le corps encore lourd du travail physique. Constant Permeke (1886-1952) est l’un des plus grands peintres belges du XXe siècle, mais c’est la première fois qu’une rétrospective lui est consacrée à Bruxelles depuis les années 30. Soixante ans après sa mort, il était temps.

Expressionniste, Permeke l’était jusqu’au bout de ses pinceaux. Sa vie et son œuvre témoignent d’un siècle pris en tenaille entre deux guerres mondiales, pour lequel l’académisme pictural ne peut plus grand-chose.

Né à Anvers d’un père peintre de marines, Permeke commence à peindre très jeune, côtoie Ensor à la maison, se lie d’amitié avec Gust De Smet et Frits Van den Berghe, avec qui il fonde véritablement l’expressionnisme flamand. Une œuvre puissante, qui mêle la terre à la mer (du Nord), évoque les hommes, pêcheurs, marins et paysans à la vie rude, et s’évade dans des nus féminins maternels et féconds. Dans un style expressionniste brut, fait de coups de pinceaux épais et de couleurs terriennes qui rappellent Van Gogh période Mangeurs de pomme de terre et emprunte au cubisme de Fernand Léger, Permeke signe une œuvre majeure, profondément humaine. Pour éclairer la modernité de quelque cent trente tableaux, dessins et sculptures (La Femme au panier, Le Pain quotidien, Le Paysan couché…) rassemblés au Bozar, deux artistes vivants rendront aussi hommage à Permeke: le Belge Thierry De Cordier à travers une dizaine de paysages terriens créés pour l’exposition, et la peintre sud-africaine Marlene Dumas. Permeke sera aussi célébré à Anvers au Musée royal des Beaux-Arts à la même période.

Constant Permeke, rétrospective. Bozar, du 11 octobre au 20 janvier, rue Ravenstein 23, 1000 Bruxelles. 02/507.82.00. www.bozar.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité