Expo: ORLAN: Mens sana in corpore

<p>Le  pitch? L’artiste française ORLAN investit l’ancien hôpital conventuel des  Augustines, Notre-Dame à la Rose, avec une vingtaine d’œuvres qui dialoguent et  bousculent l’iconographie chrétienne et médicale du lieu et nos certitudes avec  elle.</p>

872617

"Ego mulier et vir" dit une pancarte rose en latin tendue par un bras volontaire. "Je suis une femme et un homme", pourrait-on traduire.

Ou plutôt "Je suis un femme et une homme" comme le précise ORLAN en faisant visiter l’exposition en écho à une performance qu’elle réalise depuis les années 70 et qui semble conserver toute sa pertinence provocatrice aujourd’hui.

Une œuvre anonyme et rarissime datée du XVIe siècle répond en face-à-face à ce travail: un "christ androgyne" qui figure un christ presque nu à la poitrine de femme, allongé et souffrant, entouré de moniales qui veillent sur lui.

ORLAN, artiste féminine majeure de notre temps, a été médiatisée (et souvent mal comprise) pour ses performances chirurgicales des années 90. Depuis cinquante ans, elle fait de son corps "un lieu de débat public" qui bouscule et recompose toutes les frontières identitaires. L’exposition accueille également certaines créations plus anciennes, désormais entrées dans l’histoire de l’art.

On pense notamment aux photographies de ses premières performances qui l’ont imposée parmi les grandes figures du genre: Action Or-lent: Les marches au ralenti au sens interdit (1964) ou Triptyque de MesuRage d’institutions (1979). Le visiteur appréciera aussi des travaux plus récents comme ses sculptures de plissés baroques (2009).

L’œuvre d’ORLAN, qui n’a eu de cesse d’interroger la place du corps – en particulier celui des femmes -, trouve dans cet espace historique paradoxal, où le corps fut objet de soins attentifs et lieu de passions réprimées, une chambre d’échos juste et passionnante. – F.R.

ORLAN: Mens sana in corpore…, jusqu’au 27/10. Musée de l’Hôpital Notre-Dame à la Rose (Lessines). http://bps22.hainaut.be

Plus d'actualité