Expo: Les Etrusques, una storia particolare

L’Italie, bien avant l’Empire romain, est à Tongres. Brillant!

841163

Dès l’entrée, une carte pointe le territoire des Etrusques.  C’est la Toscane, l’Ombrie et le Lazio. Mais qui sont ces Etrusques?

On ignore encore pas mal de choses sur cette civilisation, occultée dans notre imaginaire par celle de Rome. Sans doute se sont-ils voués à la chasse, à  l’agriculture avant de découvrir des métaux précieux et de créer ces cités-états prestigieuses dominées par une aristocratie raffinée. Entre 750 et 500 av. J.-C., cette civilisation est à son apogée.

Ces années-là constituent le pivot de l’expo du Musée gallo-romain de Tongres.

Plus de 400 objets de très haute valeur – bijoux en or, bronzes, urnes cinéraires, terres cuites -, tous venus de prestigieux musées internationaux, racontent "la storia particolare" des Etrusques. Comment ils participent à un flux d’échanges avec les Grecs et les Phéniciens.

Comment ils s’ouvrent aux idées nouvelles, comment ils accueillent des artisans du Proche-Orient sans renier leurs traditions,  comment ils pratiquent déjà l’égalité entre hommes et femmes. Tout cela pourrait plomber le propos? Il n’en est rien. La scénographie joue finement avec les lumières, dans un dispositif fait de reconstitutions (superbes maquettes de bateaux sur fond de mer), de bornes interactives, de vitrines à juste hauteur.

Pour les enfants, certaines pièces font l’objet d’explications adaptées ou amusantes sur l’audioguide (pourquoi les Etrusques lisent-ils leur destin dans le… foie de mouton?). Une pièce maîtresse exposée: une partie de la somptueuse tombe Regolini-Galassi (Cerveteri). Une expo efficace au niveau de l’info et très vivante et contemporaine dans sa conception.

Les Etrusques, una storia particolare, jusqu’au 26/8. Musée gallo-romain, Kielenstraat 1, 3700 Tongres. Fermé lundi.  Audioguide en français. 012/67.03.30. www.galloromeinsmuseum.be

Plus d'actualité