[EXPO] La Belgique de papa

Lorsque l’historien Johan Swinnen, spécialisé dans le domaine de la photo, plonge dans les archives (35.000 plaques de verre, 30.000 négatifs) de la photographe de presse Germaine Van Parys (1893-1983) et de sa filleule Odette Dereze, il se rend vite compte qu’il voyage "au cœur d’une collection qui fait intrinsèquement partie de notre patrimoine culturel, et ce, non seulement dans une perspective belge, mais également internationale".

978741

 Pionnière de la photo de presse, à une époque où les femmes étaient absentes dans ce métier, Germaine a tout couvert, la politique, la culture, la vie économique, la royauté belge souvent au plus près. Sans concession, avec art et un regard humaniste qu’elle transmet à Odette, dont les photos seront toujours en quête de sens.

Au Musée de la Photo d’Anvers (FoMu), on redécouvre Albert Einstein en Belgique en 1933, le jeune Eddy Merckx et son épouse Claudine, Wilfried Maertens aux côtés de Guy Spitaels, la reine Fabiola jouant au badminton, le prince Philippe chez les louveteaux, Richard Nixon, les Rolling Stones, des grèves, des manifs. "Notre" vingtième siècle capté à la fois avec la distance nécessaire et une vraie attention portée aux gens. Respect, mesdames! – P.N.

> GERMAINE VAN PARYS & ODETTE DEREZE, FoMu, Waalsekaai 47, 2000 Anvers. www.fotomuseum.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité