Expo: James Ensor… Œuvres sur papier

Du grand artiste ostendais James Ensor (1860-1949), on connaît la peinture, les dessins, sa gamme chromatique qui prend soudain feu, sa vision du monde sarcastique, ses masques et carnavals, son Entrée du Christ à Bruxelles.

908131

Mais l’on connaît moins la place que prit aussi la gravure dans son parcours. “Je veux survivre, parler encore longtemps aux hommes de demain. Je songe aux cuivres solides, aux encres inaltérables...” écrivait-il.

Dès 1886, il exécute ses premières gravures. Là, comme dans sa peinture, on le voit s’éloigner du réalisme. Son œuvre prend une dimension fantastique, anticipant bientôt le courant expressionniste. Le Malmundarium présente près de 70 œuvres illustrant cet aspect de la création ensorienne.

Exceptionnellement, on peut également y voir une série de lithos intitulées La gamme d’amour. Dès 1912, Ensor achève ce ballet dont il dessine et peint les costumes. Pour cet artiste, également  mélomane averti, la correspondance entre les différentes formes d’art n’était pas un vain mot. – P.N.

> Jusqu’au 3/11, de 10 à 17 h. Malmundarium, place du Châtelet 9, 4960 Malmedy. Fermé lundi, sauf vacances scolaires. 080/79.96.98. www.malmundarium.be

Plus d'actualité