Expo: Illuminations – L’aventure du livre en Occident

Avec l'arrivée des tablettes numériques, la question de l'avenir du livre papier est sur toutes les lèvres. Va-t-il disparaître de la même façon que le livre manuscrit s'est éteint avec l'arrivée de l'imprimerie?

1363

Avec l’arrivée des tablettes numériques, la question de l’avenir du livre papier est sur toutes les lèvres. Va-t-il disparaître de la même façon que le livre manuscrit s’est éteint avec l’arrivée de l’imprimerie?

Que restera-t-il de nos bibliothèques? Judicieusement d’actualité, l’exposition Illuminations: l’aventure du livre en Occident, visible jusqu’en mai au Musée royal de Mariemont, au cœur d’une saison consacrée aux arts du livre, rappelle que nous ne sommes pas les premiers à nous interroger de la sorte. Et que le livre n’en est pas à sa première révolution.

 En trois salles très denses, son histoire nous est contée. Les objets d’époque (volumen, codex, incunables…) sont augmentés d’explications justifiant le passage d’un support à l’autre. Et d’un excellent matériel pédagogique (Illuminations est notamment destiné aux publics scolaires) permettant à chacun d’expérimenter la difficulté d’utiliser un volumen pour un texte long, par exemple! Très didactique, l’exposition explore également des notions liées au contenu du livre, comme la censure. Dans la pièce centrale, plus ludique, « l’enfer » d’une bibliothèque est reconstitué.

 Interrogeant la place du livre, et donc de la connaissance, dans la société, Illuminations (le terme, qui fait référence à un ouvrage de Rimbaud, signifie également « enluminures » en anglais) présente une série d’encyclopédies de différentes époques, appelant un jugement sans appel: les dizaines de tomes nécessaires il y a peu pour « détenir le savoir » tiennent désormais sur… un tout petit support numérique! Faut-il en tirer des conclusions? L’exposition ne le fait pas, l’essentiel n’est pas là. Il est dans la richesse des formes et des supports rassemblés, qui montrent l’intelligence avec laquelle le livre a su se réinventer. Sans jamais se perdre. – A.N.

> Jusqu’au 29/5. Musée royal de Mariemont, chaussée de Mariemont 100, 7140 Morlanwelz. Du ma. au di. (et les lundis fériés) de 10 à 17h jusque fin mars, de 10 à 18h dès avril. 4 €. Différents ateliers sont organisés autour de l’exposition. Infos: 064/21.21.93. www.musee-mariemont.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité