Expo: Bric-à-brac de soldats entre la vie et la mort

Deux mille objets racontent la vie quotidienne de soldats enrôlés dans les grands conflits du 20e siècle. Tremblant.

388414

Qu'y avait-il dans la poche d'un soldat de 14? Dressées par rangées comme dans un cimetière militaire, une soixantaine d'urnes lookées comme des tombes funéraires dévoilent leurs secrets. Sobrement mis en scène par le collectionneur et designer suédois Torbjörn Lenskog, près de 2.000 objets racontent la mémoire des soldats des grandes guerres du 20e siècle. Et les ombres du passé resurgissent dans l'instant.

Un étui à cigarettes en argent, où un poilu a gravé son parcours de combattant de Galipoli 1916 à Cologne 1918, des gants de boxe siglés de la Wehrmacht, une gamelle de campagne, des paquets de cigarettes ou des chewing-gums de G.I. américains…

Le classement minutieux de ces objets de mémoire livre aussi un regard neuf sur la vie quotidienne brutale de ces soldats sacrifiés sur l'autel des guerres mondiales. L'artisanat des tranchées de 14-18 témoigne d'une féroce envie de s'évader, malgré le bourrage de crâne idéologique.

L'envie d'aimer malgré l'enfer de la boue, de rester propre, ou tout simplement vivant s'affiche dans des objets plus insolites, comme ces manuels pour lutter contre les maladies vénériennes, ces étuis de rasage des aviateurs de la RAF, les gramophones à l'ancienne ou les premiers Kodak. Une exposition qui raconte surtout que, malgré la guerre, la vie continue. A voir absolument.

BRIC-À-BRAC DE SOLDATS ENTRE LA VIE ET LA MORT, jusqu'au 15/9. Musée royal de l'Armée et d'Histoire militaire, parc du Cinquantenaire 3, 1000 Bruxelles. www.klm-mra.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité