DVD: Habemus Papam

Habitué de Cannes, Moretti y a eu la palme d’or pour La chambre du fils en 2001 et sera président du jury cette année.

316176

Par contre, il n’y a obtenu aucune récompense pour Habemus papam alors que beaucoup prédisaient un prix d’interprétation à Michel Piccoli, plus vrai que nature en cardinal appelé à devenir pape. Une injustice sans gravité mais une injustice quand même tant le réalisateur de Journal intime donne une toute nouvelle direction à son cinéma tout en offrant à ses fans ce qu’ils attendent de lui, improbable clown intello, irréstible ou agaçant selon les sensibilités.

Il joue ici un psychanalyste brillant appelé en renfort pour convaincre le nouveau pape d’accepter sa divine mission et qui se retrouve coincé au Vatican pendant que Sa Sainteté se promène dans les rues de Rome. Pendant que Moretti joue aux cartes ou au volley avec les cardinaux dans des scènes aussi drôles que poétiques, Piccoli redécouvre la vie dehors avec une poignante mélancolie.

Après une première demi-heure extraordinaire autour de la désignation du nouveau souverain pontife, le récit choisit chaque fois le chemin de traverse et nous surprend dès qu’on pense avoir deviné où tout cela mène. Une authentique merveille qui pourra toutefois déconcerter. – G.K.

Habemus papam
De et avec Nanni Moretti (2011). Avec Michel Piccoli, Jerzy Stuhr.
Cinéart/Twin Pics – 105’

Sur le même sujet
Plus d'actualité