DVD: Crazy Stupid Love: Imprévisible, drôle, tendre

En février, l’actu DVD appartient à Ryan Gosling. Après son mutisme dans la déflagration Drive, on peut cette fois profiter de son bagoût puisqu’il interprète un séducteur qui va tenter d’apprendre à Steve Carell à tomber les filles.

318907

Soit un point de départ qui peut faire craindre le déjà vu. Sauf que la nouvelle réalisation des imprévisibles Ficarra et Requa, dont le I Love you Phillip Morris était aussi foutraque visuellement que celle-ci est élégante, s’appuie sur des codes connus de la comédie romantique (ou plutôt la comédie dite "de remariage") pour mieux nous surprendre et nous amener ailleurs. Là où la tendance générale du divertissement américain est au graveleux, ils court-circuitent nos attentes pour privilégier une très inattendue tendresse et une vraie chaleur humaine.

Malgré les presque deux heures, on est un peu triste de voir arriver le générique de fin tant on aurait aimé passer plus de temps avec ces personnages. On aurait aimé qu’il ne s’agisse que du pilote d’une série. La distribution, qui comprend aussi Marisa Tomei et Kevin Bacon, est d’une justesse confondante et participe encore de l’énorme plaisir ressenti.

Crazy, Stupid, Love
De Glenn Ficarra et John Requa (2011). Avec Steve Carell, Ryan Gosling, Emma Stone, Julianne Moore.
Warner – 115’

Sur le même sujet
Plus d'actualité