Dieu répare les fuites!

Quel est le point commun entre un plombier et une psychologue? Ils plongent tous les deux régulièrement les mains dans la merde

1189853

L’un dans nos salles de bain, l’autre sous nos crânes.C’est le genre de comparaison qui ne sert à rien. Et pourtant! Derrière les apparences d’une blague un peu lourde, il y a une manière de dire que les étiquettes collées sur nos fronts sont toutes bonnes à être jetées dans la cuvette des W.-C. Quitte à les boucher. Et à appeler… un plombier.Et c’est d’ailleurs comme ça que commence Tuyauterie de Philippe Blasband: une femme appelle un plombier pour un problème de douche. Au moment de payer, déshabillé vaporeux et décolleté plongeant en avant, elle lui propose un acompte en nature. Il ne manque plus qu’un tempo disco pour être dans un mauvais porno. Sauf que le plombier lui demande pourquoi. Et dans les pornos, le plombier se demande rarement pourquoi il doit toujours se taper ses clientes!

Que ce soit dans ses romans, ses films et bien sûr son théâtre, Philippe Blasband en arrive toujours à interroger notre rapport aux autres… et à Dieu. Dieu, quel que soit le livre dans lequel on le prie, n’est jamais très loin avec lui, même dans une comédie dont le début épouse la logique d’un film X. Sur scène, le couple nous réjouit. Tania Garbarski et Charlie Dupont. Ils viennent de connaître un triomphe à Avignon avec Promenade de santé de Nicolas Bedos. Prions le Grand Plombier pour que leurs problèmes de tuyauterie connaissent le même sort. – E.R.

> TUYAUTERIE, jusqu’au 18/10. Théâtre Le Public.

www.theatrelepublic.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité