Cycle François Truffaut à la Cinematek

Du court au long. De l'obscurité à la gloire. La Cinematek programme tout Truffaut, l'homme qui, à l'aube des années 60, dézingue le "cinéma de papa" à grands coups d'articles dans Les cahiers du cinéma et, surtout, de films novateurs.

62859

Incarnation absolue de la Nouvelle Vague (avec Godart, Varda, Chabrol – quand même), Truffaut change le visage du cinéma français qui devient le miroir de son époque. Énumérer les chefs-d'œuvre serait ennuyeux. Encore que… Les quatre cents coups, Tirez sur le pianiste, Jules et Jim, La mariée était en noir, La sirène du Mississippi (photo), La nuit américaine, L'homme qui aimait les femmes, Le dernier métro

Revoir Truffaut aujourd'hui, c'est aussi redécouvrir Belmondo, Depardieu, Deneuve, Adjani, Moreau à la grande époque, aiguisés par les visions d'un cinéaste au sommet de son art. Bonus plaisir, la Cinematek a agrémenté ce cycle de quelques documentaires sur le maître et d'une séance consacrée à Rencontres du troisième type de Spielberg (qui fait toujours son petit effet sur grand écran) dans lequel Truffaut interprétait un scientifique français. Essentiel. – J.Co.

Cycle François Truffaut. Du 21/9 au 31/10. Cinematek, rue Baron Horta 9, 1000 Bruxelles. 3 € la place. 02/551.19.19. www.cinematek.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité