Création: De la nécessité des grenouilles

Sur scène, ils sont trois. Et pas n'importe qui. Trois très bons comédiens, d'abord: Karim Barras, Baptiste Sornin et Cédric Eeckhout.

140099

Trois succulents personnages, ensuite: les hommes qui gouvernent la ville. Un qui pense, un qui rédige, et l'autre qui déclame… Confronté à de nombreuses délocalisations, le trio décide de créer une nouvelle zone industrielle sur une réserve naturelle, "un marécage", comme ils disent. Mais les "Respectueux de l'environnement" veillent… Comment les duper?

Pièce dans l'air du temps, De la nécessité des grenouilles (quel bon titre!) possède une écriture théâtrale singulière, fruit de la rencontre entre Sofia Betz et Virginie Thirion. La mise en scène regorge de trouvailles (un sauna comme métaphore de l'asphyxie, une gestion de la lumière exemplaire…) et, même si le propos (la vanité des politiques) s'égare parfois un peu, on reste scotché par le jeu des comédiens, trio cohérent et attachant, triple facette d'un même monstre… au Q.I. de grenouille. Cynique et réussi.

> Jusqu'au 3/12, 20h30. Atelier 210, chaussée Saint-Pierre 210, 1040 Etterbeek. De 10 à 18 €. 02/735.25.98. www.atelier210.be

Plus d'actualité