Concert: Ibrahim Maalouf

Le jazz, ce n'est pas facile de nos jours. Parfois pour le public, toujours pour les artistes.

833695

Ainsi, Ibrahim Maalouf s’est beaucoup employé ces dernières années à accompagner des figures célèbres de la pop (Sting), de la world (Amadou et Mariam), de la chanson (Vincent Delerm, Matthieu Chedid). Au point qu’on finirait par ne pas prendre assez au sérieux son jazz teinté d’orientalisme (il est Libanais, fils de musiciens et neveu de l’écrivain Amin Maalouf).

Or, ce jeune homme de 32 ans, formé à la trompette baroque, est capable de tout. Après un magnifique "Diagnostic" de jazz-world, il signe "Wind", pur joyau taillé en quintette. Comme l’avait fait le grand Miles Davis sur la B.O. d’Ascenseur pour l’échafaud, Maalouf a posé sa musique sur les images d’un film (La proie du vent, un muet de René Clair), prétexte à une suite émotionnelle et cohérente bien capable de convaincre tous les amateurs, avertis ou non.

A l’exception du contrebassiste, on retrouvera sur scène la formation magistrale du CD, donc les fabuleux Frank Woeste (piano) et Mark Turner (saxo), pour un moment garanti de grâce.

Ibrahim Maalouf, le 24/4. Bozar, rue Ravenstein, 1000 Bruxelles. www.bozar.be
CD "Wind", Harmonia Mundi.

Sur le même sujet
Plus d'actualité