Ciao Ciao Bambino: Mourir pour rire

On ne va pas faire semblant. Avant même la première, on avait choisi son camp. Impossible de ne pas aimer. L'auteur, on le croise régulièrement, et pas seulement parce qu'il en est à sa sixième pièce.

844387

Il nous fait rire, et pas seulement le matin sur Pure FM. Et parce qu'on sillonne ensemble les couloirs du Moustique depuis une génération, je croyais connaître toutes les bonnes raisons d'apprécier le travail de Sébastien Ministru. C'était avant que Ciao Ciao Bambino ne relance la chasse aux compliments.

Ciccio (Antoine Guillaume) est mort, trop jeune, trop aimé… A sa veillée funéraire, ils sont tous là: son petit ami si raffiné (Aurelio Mergola), son frère (Alexis Goslain),  un grand cœur affligé d'une femme à la bêtise encombrante (Laurence Bibot), sa petite sœur (Anna Cervinka) douée pour la zumba, moins pour la langue française, et son beau-frère (Frédéric Nyssen),rieur invétéré. Ensemble (le mort est aussi de la partie), ils vont se souvenir de l'enfance, des vacances, de l'école, des grands-parents venus de Sicile,parfois des humiliations qu'il faut affronter lorsqu'on est différent, beaucoup plus des fêtes et du plaisir d'être côte à côte, en famille.

La dernière comédie de Sébastien, la première à être si ouvertement personnelle, est un petit bijou sans prétention (c'est un grand mérite), mais débordant de qualités (c'est encore mieux).

L'excellence des comédiens n'y est pas pour rien. En Limbourgeoise interminable (1 m 95 avec les talons) qui voudrait passer pour une pleureuse sicilienne, la Bibot atteint l'indescriptible. Mais son show n'éteint pas les autres. Le catalogue des caricatures est large, mais quelque chose les unit. Les comédiens forment une vraie troupe (merci à Nathalie Uffner) et leur proximité complice fait croire à la belle fraternité italo-belge des personnages. Sans glisser un instant dans le tire-larmes, Ciao Ciao Bambino est émouvant comme une vieille canzone qui donne envie d'avoir des parents italiens.

Ciao Ciao Bambino. Jusqu'au 31/5. Théâtre de la Toison d'Or, galerie de la Toison d'Or, 1050 BRuxelles. 02/510.05.10. www.ttotheatre.be

Une première avec les équipes Moustique et Snooze

Les lecteurs de Moustique et les auditeurs de Pure fm ont assisté à la première de la nouvelle pièce de Sébastien Ministru "Ciao Ciao Bambino"

Avant le spectacle rencontre avec Sébastien Ministru autour d'un délicieux apéro offert par Aperol Spritz et  petits salés Lays oven Crunchy Biscuits. 

Discussion avec les membres de la rédaction Moustique (Jean-luc,Michèle, Damien,Valérie, Ensie, Ludivine, Paulette, Magali, Jacqueline…)  et l'équipe de Snooze (Vanessa, Greg, Antal, Bouchra, Nicolas). Une soirée haute en couleurs qui a plongé tout le monde dans le rire et la bonne humeur.

Pour voir les photos de la première: Rejoignez notre page Facebook.

Sur le même sujet
Plus d'actualité